Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
ALASKAN TEAM : RANDO CHIENS DE TRAINEAU PYRENEES ET RAIDS EN SUEDE

Articles avec #courses 2008 tag

à la Une de Sud Ouest

22 Décembre 2008 , Rédigé par françois PAGNOUX Publié dans #courses 2008

      Après un rendez-vous manqué avec TF1 faute de Xième chutes de neige, me voici finalement à la une du Sud Ouest de ce lundi.  Des journalistes et un photographe étaient venus faire un tour de traineau il y a deux semaines et voilà le résultat pour ouvrir la saison 2009 : un bel article en 1ère et 9ème page de ce quotidien régional. Sans parler des photos somptueuses que le photographe à réalisé. Franchement, j'ai ce décor sous les yeux tous les jours et à la vue de ses clichés, j’ai l’impression de redécouvrir mon univers. Elles sont magnifiques. Je vais d’ailleurs vous en faire profiter sur mon site Internet. 
       PourTF1, ce sera finalement Daniel Juillaguet qui fera la Une le jour de Noël. Pour vous resituer, Daniel est l’ami à qui j’ai récupéré 3 chiens à l’automne (Ayrton, Nil et Scott) et Eros (le père de Scott) que j’ai récupéré hier. La famille s’est donc à nouveau agrandie avec toujours de supers origines.

Lire la suite

4ème sur la Vindelfjallenslopet 2008

9 Mars 2008 , Rédigé par françois PAGNOUX Publié dans #courses 2008

6 mois d’entraînement et les courses se terminent. Mais le résultat en vaut la chandelle puisque je termine 4ème de ma catégorie et 5ème au classement général à la Vindelfjallenslopet qui a eu lieu dans le nord de la Suède du 29 au 1er mars dernier.
Il est vrai que je suis moins bien classé que l’an dernier (où j’étais 2nd derrière Bodil Bakken – voir article de mars 2007), mais cette année, il y a eu de nouveaux participants qui ont élevé le niveau de la course ce qui a permis d’avoir une vraie « bataille ». J’ai donc pu me tester par rapport à ces attelages qui ont déjà 5 à 6000 kms dans les pattes. Pour repère, en France, on peine à avoir 2 500 kms tellement le terrain et le climat ne s’y prêtent pas.
Bref, j’y ai retrouvé Bodil Bakken, ma concurrente de l’an passé ; Nicole Burger, grande habituée avec son mari des courses longue distance de Scandinavie (Munsen Race, Finnmarkslopet, Fenmud …) et une bonne partie de ceux de l’an passé. Je précise que, même si beaucoup de nationalités sont représentées (Allemagne, Italie, Norvège, Français), tous habitent en pays scandinave et ont donc le territoire pour les entraînements.
            Je suis donc parti avec les 5 jeunes et 7 anciens, des habitués de la Suède.
 
Le parcours de cette année a été modifié. Nous sommes donc partis directement sur Dalavardo, pour une étape de 50 kms, avec un traîneau d’environ 140 et 200 kilos pour certains. La course étant en autonomie complète, nous devions prévoir la nourriture des chiens sur 3 jours (1,5 kgs/chien et par jour, soit 54 kgs), plus le matériel obligatoire et le nécessaire pour les bivouac. Nous avons donc remonté une bonne partie de la rivière sous un temps couvert. A de nombreux passages, les jeunes ont fait connaissance avec l’over-flow (eau qui remonte par-dessus l’épaisseur de glace). Aucun chien n’aime vraiment ça mais ils ont tous très bien réagi, hormis Jervy (se prononce Yervi) qui montrait son mécontentement en freinant. La neige tombée les jours précédents nous a permis d’évoluer en poudreuse avec un vent assez fort. Bodil et Nicole ont de suite marqué le rythme de la course.
Sur le coup des 18h (il fait déjà nuit), j’ai assisté à ma 1ère aurore boréale de la saison, toute teintée de jaune, orange et rouge : superbe. Soirée sympa en compagnie des autres mushers et nuit plutôt fraîche avec -22°C.  
Partis pour 80kms le second jour, nous avons été nombreux a avoir été ennuyé sur plus de 30kms par les snow-balls (boulles de neige qui se forment entre les coussinets des pattes des chiens). Sur les 50 derniers kms, la température ayant augmentée, nous avons eu moins de problèmes et avons enfin pu attaquer les choses sérieuses avec notamment trois belles côtes bien raides. C’est là que j’ai enfin pu faire la différence avec mes principaux concurrents de la veille. Les chiens sont habitués aux forts dénivelés dans les Pyrénées et je compense là avec mon manque de kilomètres. Ne connaissant pas les deux tiers du parcours de ce jour, j’en ai profité pour observer. En effet, cela faisait maintenant deux ans que j’envisageais ce secteur pour des séjours mais je n’avais jamais pris le temps de pousser jusque là. Voilà chose faite et il y a fort à parier que cela fasse partie des séjours de cette année tellement le paysage est somptueux.
Deuxième nuit de bivouac sous une kotta (tente traditionnelle des lapons) avec neige et -10°C.
Pour éviter les galères de la veille, j’ai bottiné la plupart des chiens pour cette nouvelle étape de 40kms qui nous ramène vers Ammarnas. Cette étape était prévue initialement à 80 kms mais les conditions climatiques ont contraints les organisateurs à la réduire de moitié (neige, tempête sur les lacs et plateaux, brouillard).
Tous les chiens ont fini en super forme, content d’être là. Les jeunes se sont super bien comportés : aucun n’a craqué, ils ont été constant, ont bien mangé même si incontestablement ils préfèrent la viande dès que cela devient plus difficile. Je leur faisais totalement confiance et ils le méritent parce ce n’était pas évident. Ils découvraient tout au même temps : la Suède, l’univers des courses, des températures basses et des étapes de 80kms. Je suis donc très fier d’eux.
Leur maman, Kiowa, était très contente de retrouver son pays (dès la veille du départ de France, elle ne voulait plus descendre du véhicule. Elle a parfaitement compris qu’elle « rentrait » chaque année) et elle s’en est donnée à cœur joie. Je l’ai même mise en tête le 3ème jour pour remplacer Milou qui manquait de constance. Concernant Milou, grand fidèle à lui-même, il se laisse distraire par la femelle d’à côté, Gena, dès qu’il s’arrête. Gena a fait les deux courses de la saison en tête avec une rigueur et une perfection toute à son honneur. Elle s’est considérablement bonifiée depuis l’an passé, ce qui va soulager Maverick, mon autre chien de tête, qui commence à me montrer qu’il voudrait passer le flambeau et les responsabilités de cette place. Dalavardo n’a pu participer puisqu’il s’est blessé à une patte le jour de notre arrivée en Suède. Yéti a, quant à elle, passé le contrôle vétérinaire en cas de blessures de dernières minutes sur un autre chien mais n’a pas pris le départ. En effet, Dalavardo s’étant blessé, j’ai opté pour une ligne de 12 chiens et non plus 14.
 
Comme je l’ai souligné au début, je suis très content de cette course. On y retrouve des attelages de très bons niveaux ce qui permet une vraie « compétition ». De plus, les étapes se faisant de jour, nous avons tout le loisir d’admirer des paysages de toute beauté. Bien que considérée comme course de mi-distance, son parcours essentiellement en montagne en fait une course difficile où ceux de la longue distance viennent s’y retrouver, souvent pour se tester avant la Finnmarkslopet. Enfin, l’ambiance y est très sympa, conviviale. Les organisateurs y sont pour beaucoup. Avec une 15aine de mushers, cette course garde une échelle humaine. Loin des médias, les participants restent authentiques dans leur approche de la course et entre eux. Tous (staff, pisteurs, mushers, véto, juge de courses …) se côtoient le soir venu.
Cette année, nous y avons eu un vrai podium de charmes puisque les deux premières sont des femmes. Nicole Burger qui monte sur la 1ère marche du podium et Bodil Bakken.
Suite à leurs demandes, je suis d’ores et déjà positionné pour l’année prochaine, cette course étant devenue pour moi comme un classique, un coup de cœur pour le site et pour les gens. J’aimerai inciter d’autres français à s’y joindre, notre présence y étant fortement appréciée et remarquée. Cette course existe depuis presque 20 ans mais s’est arrêtée pendant 5/6 ans. Une catégorie randonnée existe en parallèle avec le même trajet. J’espère avoir suscité quelques envies.
 
Aussitôt fini et j’ai déjà quelques projets qui me titillent de plus en plus pour l’année prochaine, dont une course peu connue chez nous mais assez cotée en Scandinavie. A voir !!! A suivre !!!
J’envisage également d’entraîner un attelage et de le « prêter » à une personne qui serait intéressée pour se tester au milieu de la course. A réfléchir ! Et à bon entendeur salut !
Pour l’heure, je vais me consacrer aux séjours que j’accueille à partir de dimanche 2 mars, soit 5 au total jusqu’au 21 avril. Après les initiations, les courses, les chiens sont donc repartis pour un mois et demi de randonnée. Promis, après c’est repos au soleil pendant … 4 mois !

 


undefined Les chiens aussitôt à l'arrivée, pendant le contrôle du traineau

undefined

 


Nom
Nbre chiens
Temps
Classement
Catégorie
Classement général
Steffen Neumann
8
12.00.43
1
4
Soren Upsall
8
13.42.45
2
8
Jurgen kloppmann
8
13.45.53
3
9
Marten Johansson
8
14.22.12
4
11
Andreas Renofalt
8
14.54.28
5
12
Nicole Burger
10
11.09.49
1
1
Bodil Bakken
12
11.20.59
2
2
Henry Coronica
11
11.29.12
3
3
François Pagnoux
12
12.46.36
4
5
Larc Eric Eliasson
12
13.10.29
5
6
David Gustavsson
12
13.28.30
6
7
Dominique Rivière
11
14.15.06
7
10

 undefined Petit thé chaud en entendant les arrivées de chacun 
Lire la suite

Liste des chiens pour la Vindelfjallslopet

14 Février 2008 , Rédigé par françois PAGNOUX Publié dans #courses 2008

Nous allons partir le 23 février pour le village d'Ammarnas en Laponie Suédoise. Après 3 jours et 3 nuits de voyage, nous allons juste avoir le temps de faire 2 entraînements de préparation et de réglage.
Cette petite préparation est suffisante pour des chiens qui vont avoir 3 jours d'inactivité après une saison bien remplie dans les Pyrénées.
Le départ de la course est le 28 février. Voici la liste des 14 chiens sélectionnés pour la Vindelfjallslopet.

Dogs for group Vindelfjallslopet 08
 
To see details on a dog, select from the list below:

Name Sex Born Father Mother Breeder
bjorn M 2006 madison-1996 (monique BENE) kiowa-2000 (torsten (swerige) kohnert) francois PAGNOUX
dalavardo M 2002 milou-2000 (dagueneau / kremer) curry (monique BENE) francois PAGNOUX
gena F 2001 buster (mike HOLTZ) curry (monique BENE) francois PAGNOUX
jeff M 2002 milou-2000 (dagueneau / kremer) curry (monique BENE) francois PAGNOUX
jerven M 2006 madison-1996 (monique BENE) kiowa-2000 (torsten (swerige) kohnert) francois PAGNOUX
kiowa F 2000     torsten (swerige) kohnert
milou M 2000     dagueneau / kremer
minki M 2006 madison-1996 (monique BENE) kiowa-2000 (torsten (swerige) kohnert) francois PAGNOUX
singi F 2006 madison-1996 (monique BENE) kiowa-2000 (torsten (swerige) kohnert) francois PAGNOUX
stallo M 2006 madison-1996 (monique BENE) kiowa-2000 (torsten (swerige) kohnert) francois PAGNOUX
star M 2001 buster (mike HOLTZ) curry (monique BENE) francois PAGNOUX
still M 2001 buster (mike HOLTZ) curry (monique BENE) francois PAGNOUX
vindel F 2005 tiger-2002 (Thierry BLOCH) flo francois PAGNOUX
yéti F 2002 milou-2000 (dagueneau / kremer) curry (monique BENE) francois PAGNOUX


Back to ALASKAN TEAM presentation page

Pages generated by Kennel Web SystemTM
Copyright© Dogtec, LLC 2002-2008
http://www.dogtec.com/kennel
Lire la suite

nouveau traîneau

4 Février 2008 , Rédigé par françois PAGNOUX Publié dans #courses 2008

Le nouveau traîneau pour la Vindelfjallslopet est prêt.
C'est un traîneau suédois fabriqué par Dominique Rivière, un ami musher, qui réside en Suède depuis (ouf) au moins 30 ans. Il est très connu en Suède dès qu'on parle de course de longue distance.
Je vais donc partir sur la ligne de départ avec un traîneau de sa fabrication et bénéficier de son expérience et de sa connaissance du terrain.
En effet, l'an dernier pour cette même course où l'on doit partir en autonomie sur 3 jours, mon traîneau moderne de chez Antipode fabriqué dans le jura, s'est révélé un peu trop juste au niveau contenance.
Je vais donc partir avec un traîneau un peu plus lourd mais plus long, ce qui va me permettre de mieux répartir le poid sur la longueur du traîneau. Il sera donc plus maniable.
Je vais partir avec 14 chiens, qu'il va falloir nourrir avec 1.5 kg de nourriture par chien/par jour, ce qui fait 42 kg + 7 kg de réserve obligatoire.
A cela, il faudra ajouter tout le materiel obligatoire pour la course:

Carte FJÄLLKARTA BD16;Boussole;Pelle a neige;Tente ou sac a vent;Sac de couchage hivernal;Matelas (néoprène ou gonflable);Nourriture pour le musher;Vêtements de rechange;Lampe frontale;Cuisine, réchaud, ayant assez de capacite pour rechauffer la nourriture des chiens;thermos.couverts;Trousse de secours

Nourriture pour les chiens;Nourriture d’appoint pour les chiens (500gr de croquettes par chien);Harnais de rechange;Stake-out;Chaines, câbles pour les chiens hors-course;
Bottines pour les chiens (4 par chien)

L équipement est contrôlé à l’arrivée

En comptant les 70 kg du musher + 25 kg traîneau + 49 kg nourriture chiens + 30 kg de matos obligatoire et indispensable, les chiens auront a tracter 174 kg sur le parcours très montagneux de la Vindelfjallslopet.


Vous pouvez visiter le site internet de dominique si vous souhaitez acquerir un vrai traîneau de randonnée skeble.se/index.htm


DSC00422.JPG
Lire la suite

Album photos

4 Février 2008 , Rédigé par françois PAGNOUX Publié dans #courses 2008

Voici enfin l'album photos. Les auteurs sont Jean-Luc et Andrée, Cécile et Jean.
cliquez ici pour accéder à l'album

Rêvons encore un peu avant de penser à notre  prochain objectif.
à suivre...

Vous êtes une centaine par jour à suivre notre blog, n'hésitez pas à vous inscrire à la newsletter
Lire la suite

Le team à la TV

22 Janvier 2008 , Rédigé par françois PAGNOUX Publié dans #courses 2008

Vous risquez fort de voir ma pomme à la TV sur Direct 8, avec une belle blonde qui me harcelle de questions.
L' interview était interminable, j'étais congelé de rester sur place avant qu'ils finissent par être au point.


dimanche 27 janvier 2008 -  11h00
 
 

Elodie et Sandrine partent à La grande Odyssée Savoie Mont Blanc.

Premier épisode : 26 mn

Au cœur de cette course internationale de chiens de traîneaux, elles rencontreront les participants, les organisateurs et ces fabuleux chiens. Diffusé en deuxième partie d'émission, ce 26 mn est le premier épisode. Le second sera diffusé dimanche 3 février.

COMMENT RECEVOIR DIRECT 8

Direct 8 est accessible gratuitement via la TNT (canal 8)

le satellite (CanalSat et TPS - canal 38 / CanalSat Horizon - canal 16), le câble (Noos UPC France / Numéricâble - canal 28), l'ADSL (canal 8), la téléphonie 3G et sur Internet

Lire la suite

Victoire pour Black Pepper

17 Janvier 2008 , Rédigé par françois PAGNOUX Publié dans #courses 2008


normal-14-04-photo-Emilie-LE-TROADEC-site.jpg

Première victoire pour le team en hommage à Black Pepper, mon chef de meute décédé quelques jours avant le départ de la course.
Première marche du podium avec panache en devançant le second de plus d'une heure.
Le Trophée Grande Odyssée, course internationale en parallèle de la Grande Odyssée, accueillait 1 croate, 1 italien, 2 suisses, 1 espagnol et 4 français.
 
Dès le premier soir en arrivant au bivouac de la base polaire du Mont Cenis, je marque les esprits en arrivant avec 19 mn d'avance sur les 42 km et 2000m de dénivelé.
Après une nuit très courte, nous partons pour 50 km au lieu des 90 prévus, suite à une décision obscure des organisateurs.
Le lundi, après un départ en ligne où j'ai failli me faire surprendre par le suisse Ambroise EVEQUOZ, j'ai très vite distancé mes poursuivants. Les chiens ont avalé les 62 km rapidement en doublant même une 10aine de concurrents de la Grande Odyssée partis 15 mn avant.
Enfin, c'est sous les giboulées de neige que je franchis la ligne d'arrivée.
Les paysages somptueux de la Haute Maurienne m’ont permis de décompresser de l’attention et la concentration demandées à tous les instants.
Preuve de notre performance, je laisse à plus d'1h17mn le catalan Miguel Angel MARTINEZ, une référence dans le milieu car il a terminé plusieurs fois la Finmarkslopet et la Fenmudslopet.
 
Nous rentrons donc heureux : les chiens sont en super forme (aucun souci de santé, pas de blessures : rien) et ce malgré les 15 jours de travail non stop auparavant. Le lundi, j’ai droppé deux mâles contre deux petites femelles. Tintin avait une raideur musculaire et Style avait un coussinet légèrement irrité. Tous deux auraient été gêné dans les descentes et auraient dû freiner. J’ai donc opté pour du « sang neuf » : Yéti et Vindel. Gena et Milou ont, quant à eux, fait toute la course en tête, suivis en swing de Kiowa, puis Star, Jeff et Dalavardo qui ont tourné en wheel.
Inutile de dire que je suis très fier de mes chiens pour leur polyvalence et leur régularité. Alors que je ne les ai jamais sélectionné pour un travail précis (course, travail ou rando en Suède), ils sont capables d’évoluer en toutes situations avec sérénité et brio. Leur mental d’acier les fait avancer quelque soit le contexte, avec une motivation irréprochable. C’est ce que j’aime et respecte chez eux.
 
Les enseignements de l’an dernier m’ont permis d’optimiser la préparation et les entraînements et nous en récoltons aujourd’hui les fruits. Nous avons donc fêté ces trois jours de course le soir même avec trois autres mushers (Miguel Angel, Embroise et Christian) et leurs handlers. Miguel Angel a reçu pour la deuxième année consécutive le prix du musher le plus convivial. Lui et sa femme, Hélèna, le méritent très largement. Leurs légendaires gentillesses et leurs bonnes humeurs sont toujours aussi intactes et c’est un vrai plaisir que de les revoir sur cette course.
Enfin, un grand merci à mes 2 handleurs (Cécile et Jean) qui ont fait un travail énorme pour arriver à ce résultat. Ils auraient sans aucun doute remporté le prix du meilleur handler.

Nous allons maintenant préparer la Vindelfjallslopet en Suède, course de 170 kms sur 3 jours, au départ d'Ammarnas.
 

 
Classement Général
Rank
Musher
Temps total
Ecart sur 1er
1
PAGNOUX François
10:55:53
0:00:00
2
GODIN David
11:57:55
1:02:02
3
MARTINEZ Miquel-Angel
12:13:01
1:17:08
4
AUDETAT Sarah
14:02:26
3:06:33
5
EVEQUOZ Ambroise
14:32:21
3:36:28
6
PERLWITZ Christian
14:52:31
3:56:38
7
ZOBUNDZIJA Renato
19:18:51
 
8
BERBESSON Aurélien
21:15:24
 
9
RUFFA Tiziano
18:42:23
 
 
Lire la suite

Présentation des chiens de course

26 Novembre 2007 , Rédigé par françois PAGNOUX Publié dans #courses 2008

Juste avant le départ pour l'entraînement, je vous présente les 14 chiens qui vont participer à la Vindelfjallslopet 08 et au Trophée Grande Odyssée

Avant le depart
envoyé par pagnoux
Lire la suite

le nouveau site d'entraînement

7 Novembre 2007 , Rédigé par françois PAGNOUX Publié dans #courses 2008


En attendant la neige, j'attelle en ce moment  devant le nouveau quad, 14 chiens sur un parcours entre 23 et 33 km et 1000 à 1500 m de dénivelé. La balade dure entre 1h40 et 2h00 .
On va travailler l'endurance en alternant quelques séances de résistance pour augmenter la VO2max du team.
Je suis très content des enfants de Kiowa "Singi, Sälka, Bjorn, Minki, Jervi, et Stalo" qui se montrent à la hauteur en ayant été attelé pour la première fois en septembre 2007.
A suivre...

GoogleEarth-Imagebis.jpg
Lire la suite

Objectifs 2008

18 Octobre 2007 , Rédigé par françois PAGNOUX Publié dans #courses 2008

Pourquoi Alaskan Team, plutôt destiné à faire découvrir la conduite de chiens d’attelage auprès du grand public, se lance depuis maintenant deux ans dans les courses de longue-distance?
arriveevfl07.jpg
J’ai tout d’abord la chance d’exercer un métier qui est aussi une passion. Mais comme toute passion, et qui plus est lorsqu’elle devient un travail, il faut savoir l’entretenir notamment en se fixant de nouveaux objectifs. Découvrir et faire découvrir aux chiens de nouveaux horizons, repousser nos limites, se confronter à d’autres pratiques et techniques … Ce qui est valable pour moi l’est tout autant pour les chiens. C’est pourquoi je renouvelle l’expérience des courses en 2008.
Cela renforce physiquement et mentalement les chiens, les rend plus proches, plus souples… bref, de meilleures conditions pour supporter le travail quotidien. L’endurance et la résistance travaillées durant l’entraînement permettent aux chiens de mieux vivre certains aléas des séjours en Suède. Chaque année, le mauvais temps (jour blanc, chute de neige conséquente, vent trop fort sur les plateaux, …) m’oblige à doubler des étapes et donc à parcourir plus de 80 kms dans la journée traîneau chargé et faire la trace devant. La multiplication des expériences, pour eux comme pour moi, leur évite la lassitude et la perte de « l’envie d’aller ».
La préparation pour les courses commencent bien plus tôt que la saison de travail hivernal, ce qui leur permet de sortir tous les jours plus de deux mois avant prévu, mais également de changer de sites pour leur faire garder le plaisir de courir.
L’expérience des courses longue-distance de 2007 m’a permis d’améliorer certaines techniques et pratiques, comme notamment le matériel (lignes de trait câblées plus légères, manteaux, ...) et le mode de nutrition. Je prépare quotidiennement une pâtée humide à base de croquettes Energie, de viande de poulet broyée et d’eau chaude.
 
En résumé, tout ce que j’ai pu voir pendant les courses pour améliorer les conditions de travail des chiens a été analysé, testé et appliqué dans la vie de tout les jours.
 
 
Voici donc une nouvelle année qui commence avec son cortège de projets. Alors que les séjours en Suède se remplissent à grand pas, je me concentre maintenant sur la préparation de deux courses, peut-être trois, tout dépendra de mes disponibilités en Suède. Les deux premières sont en fait les mêmes que l’an passé, à savoir le Trophée Grande Odyssée et la Vindelfjallsloppet en Suède.
Pourquoi le Trophée et nom la Grande Odyssée ? Simplement parce que la saison d’hiver est courte et qu’il m’est difficile de m’absenter pendant presque trois semaines.
Pourquoi la Vindelfjallsloppet ? Pour des raisons sentimentales. Tout d’abord, parce que cette course est organisée par des amis suédois, mais aussi parce que cette réserve naturelle est devenue, au fil des ans, mon second pied-à-terre. Certainement aussi parce que j’en garde un souvenir très agréable et parce que, cette course, bien que peu connu chez nous, requiert une véritable notoriété en Suède si bien que certains mushers s’en servent de test pour la Finnmarksloppet en Norvège la semaine suivante.
La très hypothétique 3ème course serait la Pasviktrail le 3 avril 2008. (300km au depart de Kirkenes) .

Comme la saison  derniere, nous vous proposons de parrainner un chien ou de devenir partenaire afin de soutenir notre aventure.
Vous pouvez me contacter à info@traineau-a-chiens.com

Lire la suite