Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ALASKAN TEAM : RANDO CHIENS DE TRAINEAU PYRENEES ET RAIDS EN SUEDE

4ème sur la Vindelfjallenslopet 2008

9 Mars 2008 , Rédigé par françois PAGNOUX Publié dans #courses 2008

6 mois d’entraînement et les courses se terminent. Mais le résultat en vaut la chandelle puisque je termine 4ème de ma catégorie et 5ème au classement général à la Vindelfjallenslopet qui a eu lieu dans le nord de la Suède du 29 au 1er mars dernier.
Il est vrai que je suis moins bien classé que l’an dernier (où j’étais 2nd derrière Bodil Bakken – voir article de mars 2007), mais cette année, il y a eu de nouveaux participants qui ont élevé le niveau de la course ce qui a permis d’avoir une vraie « bataille ». J’ai donc pu me tester par rapport à ces attelages qui ont déjà 5 à 6000 kms dans les pattes. Pour repère, en France, on peine à avoir 2 500 kms tellement le terrain et le climat ne s’y prêtent pas.
Bref, j’y ai retrouvé Bodil Bakken, ma concurrente de l’an passé ; Nicole Burger, grande habituée avec son mari des courses longue distance de Scandinavie (Munsen Race, Finnmarkslopet, Fenmud …) et une bonne partie de ceux de l’an passé. Je précise que, même si beaucoup de nationalités sont représentées (Allemagne, Italie, Norvège, Français), tous habitent en pays scandinave et ont donc le territoire pour les entraînements.
            Je suis donc parti avec les 5 jeunes et 7 anciens, des habitués de la Suède.
 
Le parcours de cette année a été modifié. Nous sommes donc partis directement sur Dalavardo, pour une étape de 50 kms, avec un traîneau d’environ 140 et 200 kilos pour certains. La course étant en autonomie complète, nous devions prévoir la nourriture des chiens sur 3 jours (1,5 kgs/chien et par jour, soit 54 kgs), plus le matériel obligatoire et le nécessaire pour les bivouac. Nous avons donc remonté une bonne partie de la rivière sous un temps couvert. A de nombreux passages, les jeunes ont fait connaissance avec l’over-flow (eau qui remonte par-dessus l’épaisseur de glace). Aucun chien n’aime vraiment ça mais ils ont tous très bien réagi, hormis Jervy (se prononce Yervi) qui montrait son mécontentement en freinant. La neige tombée les jours précédents nous a permis d’évoluer en poudreuse avec un vent assez fort. Bodil et Nicole ont de suite marqué le rythme de la course.
Sur le coup des 18h (il fait déjà nuit), j’ai assisté à ma 1ère aurore boréale de la saison, toute teintée de jaune, orange et rouge : superbe. Soirée sympa en compagnie des autres mushers et nuit plutôt fraîche avec -22°C.  
Partis pour 80kms le second jour, nous avons été nombreux a avoir été ennuyé sur plus de 30kms par les snow-balls (boulles de neige qui se forment entre les coussinets des pattes des chiens). Sur les 50 derniers kms, la température ayant augmentée, nous avons eu moins de problèmes et avons enfin pu attaquer les choses sérieuses avec notamment trois belles côtes bien raides. C’est là que j’ai enfin pu faire la différence avec mes principaux concurrents de la veille. Les chiens sont habitués aux forts dénivelés dans les Pyrénées et je compense là avec mon manque de kilomètres. Ne connaissant pas les deux tiers du parcours de ce jour, j’en ai profité pour observer. En effet, cela faisait maintenant deux ans que j’envisageais ce secteur pour des séjours mais je n’avais jamais pris le temps de pousser jusque là. Voilà chose faite et il y a fort à parier que cela fasse partie des séjours de cette année tellement le paysage est somptueux.
Deuxième nuit de bivouac sous une kotta (tente traditionnelle des lapons) avec neige et -10°C.
Pour éviter les galères de la veille, j’ai bottiné la plupart des chiens pour cette nouvelle étape de 40kms qui nous ramène vers Ammarnas. Cette étape était prévue initialement à 80 kms mais les conditions climatiques ont contraints les organisateurs à la réduire de moitié (neige, tempête sur les lacs et plateaux, brouillard).
Tous les chiens ont fini en super forme, content d’être là. Les jeunes se sont super bien comportés : aucun n’a craqué, ils ont été constant, ont bien mangé même si incontestablement ils préfèrent la viande dès que cela devient plus difficile. Je leur faisais totalement confiance et ils le méritent parce ce n’était pas évident. Ils découvraient tout au même temps : la Suède, l’univers des courses, des températures basses et des étapes de 80kms. Je suis donc très fier d’eux.
Leur maman, Kiowa, était très contente de retrouver son pays (dès la veille du départ de France, elle ne voulait plus descendre du véhicule. Elle a parfaitement compris qu’elle « rentrait » chaque année) et elle s’en est donnée à cœur joie. Je l’ai même mise en tête le 3ème jour pour remplacer Milou qui manquait de constance. Concernant Milou, grand fidèle à lui-même, il se laisse distraire par la femelle d’à côté, Gena, dès qu’il s’arrête. Gena a fait les deux courses de la saison en tête avec une rigueur et une perfection toute à son honneur. Elle s’est considérablement bonifiée depuis l’an passé, ce qui va soulager Maverick, mon autre chien de tête, qui commence à me montrer qu’il voudrait passer le flambeau et les responsabilités de cette place. Dalavardo n’a pu participer puisqu’il s’est blessé à une patte le jour de notre arrivée en Suède. Yéti a, quant à elle, passé le contrôle vétérinaire en cas de blessures de dernières minutes sur un autre chien mais n’a pas pris le départ. En effet, Dalavardo s’étant blessé, j’ai opté pour une ligne de 12 chiens et non plus 14.
 
Comme je l’ai souligné au début, je suis très content de cette course. On y retrouve des attelages de très bons niveaux ce qui permet une vraie « compétition ». De plus, les étapes se faisant de jour, nous avons tout le loisir d’admirer des paysages de toute beauté. Bien que considérée comme course de mi-distance, son parcours essentiellement en montagne en fait une course difficile où ceux de la longue distance viennent s’y retrouver, souvent pour se tester avant la Finnmarkslopet. Enfin, l’ambiance y est très sympa, conviviale. Les organisateurs y sont pour beaucoup. Avec une 15aine de mushers, cette course garde une échelle humaine. Loin des médias, les participants restent authentiques dans leur approche de la course et entre eux. Tous (staff, pisteurs, mushers, véto, juge de courses …) se côtoient le soir venu.
Cette année, nous y avons eu un vrai podium de charmes puisque les deux premières sont des femmes. Nicole Burger qui monte sur la 1ère marche du podium et Bodil Bakken.
Suite à leurs demandes, je suis d’ores et déjà positionné pour l’année prochaine, cette course étant devenue pour moi comme un classique, un coup de cœur pour le site et pour les gens. J’aimerai inciter d’autres français à s’y joindre, notre présence y étant fortement appréciée et remarquée. Cette course existe depuis presque 20 ans mais s’est arrêtée pendant 5/6 ans. Une catégorie randonnée existe en parallèle avec le même trajet. J’espère avoir suscité quelques envies.
 
Aussitôt fini et j’ai déjà quelques projets qui me titillent de plus en plus pour l’année prochaine, dont une course peu connue chez nous mais assez cotée en Scandinavie. A voir !!! A suivre !!!
J’envisage également d’entraîner un attelage et de le « prêter » à une personne qui serait intéressée pour se tester au milieu de la course. A réfléchir ! Et à bon entendeur salut !
Pour l’heure, je vais me consacrer aux séjours que j’accueille à partir de dimanche 2 mars, soit 5 au total jusqu’au 21 avril. Après les initiations, les courses, les chiens sont donc repartis pour un mois et demi de randonnée. Promis, après c’est repos au soleil pendant … 4 mois !

 


undefined Les chiens aussitôt à l'arrivée, pendant le contrôle du traineau

undefined

 


Nom
Nbre chiens
Temps
Classement
Catégorie
Classement général
Steffen Neumann
8
12.00.43
1
4
Soren Upsall
8
13.42.45
2
8
Jurgen kloppmann
8
13.45.53
3
9
Marten Johansson
8
14.22.12
4
11
Andreas Renofalt
8
14.54.28
5
12
Nicole Burger
10
11.09.49
1
1
Bodil Bakken
12
11.20.59
2
2
Henry Coronica
11
11.29.12
3
3
François Pagnoux
12
12.46.36
4
5
Larc Eric Eliasson
12
13.10.29
5
6
David Gustavsson
12
13.28.30
6
7
Dominique Rivière
11
14.15.06
7
10

 undefined Petit thé chaud en entendant les arrivées de chacun 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

agnes 25/03/2008 23:39

Je viens vous feliciter mr Pagnoux pour ces tres bons résultats. Je félicite aussi vos chiens. C'est une joie de les voir courir avec autant d'energie et d'envie .  Une petite attention particulière pour gena....Aujourd'hui, je viens de recevoir la revue pyrénéenne du CAF : et voilà un article d'un séjour au pays lapon avec un certain François Pagnoux, musher pyrénéen....Bon séjour la-haut...Agnès

Fabrice 09/03/2008 21:37

Félicitation pour ce trés beau résultat.