Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
ALASKAN TEAM : RANDO CHIENS DE TRAINEAU PYRENEES ET RAIDS EN SUEDE

Articles avec #courses 2007 tag

Vidéo en quad

11 Octobre 2007 , Rédigé par françois PAGNOUX Publié dans #courses 2007

Il a à nouveau neigé  à 1800 m. En ce moment, la montagne est magnifique ce qui donne des ailes aux chiens qui progressent en rapidité à chaque entraînement.
Comme disent les Samis, " après la 3 ème chute de neige, celle-ci reste jusqu'à la fin de l'hiver".
J'ai fait une vidéo ce matin. Pas facile de tenir l'appareil et le guidon à 30 km/h, c'est pourquoi ça bouge un peu.
On voit même la neige sur le versant sud du Pic Méchant.
J'ai fait 2 attelages de 10 chiens. Milou a fait les 2 tours car il doit maigrir encore un peu.
En leader, il y a Tintin et Gena, puis Stalo et Yéti, ensuite Jeff et Jervi (lire Yervi), Angakkuq et Sälka (lire Selka), et enfin Bjorn et Milou.
On a fait 10 kms avec 300 m de dénivelé en 32 mn, soit une moyenne de 18.75 km/h, température 10°.
La moyenne peut paraître faible par rapport aux autres mushers, mais le circuit est très pentu. Je dois  descendre du quad sur + de 50 m tellement c'est raide et dans les descentes, j'alume le moteur pour freiner, en + des 2 freins à l'avant et à l'arrière.
Cliquez sur l'image pour visionner.

Lire la suite

Photos LGO des "petits bretons"

4 Mai 2007 , Rédigé par françois PAGNOUX Publié dans #courses 2007

Un petit clin d'œil à un couple de bretons (J-Luc et Andrée) que j'ai rencontré cet hiver sur la Grande Odyssée et qui a réalisé un petit reportage photo qu'ils viennent de me faire parvenir. Je vous fais donc profiter de quelques clichés en agrémentant l'album Grande Odyssée. J'en profite également pour les remercier de leur soutien moral, voire même « technique » par moments et de l'intérêt particulier qu'ils ont porté à notre team. En espérant les retrouver l'année prochaine si je participe à nouveau !

Lire la suite

Une course conviviale

24 Mars 2007 , Rédigé par françois PAGNOUX Publié dans #courses 2007

     Enfin quelques nouvelles de Suède !

    Après environ 72h de voyage, nous voilà enfin arrivés à destination : Ammarnäs, petit village à l’entrée de la Réserve Naturelle de la Vindelfjallen, entre Ardvijaur et Storuman, dans le Västerbotten.

    Quelques heures de repos et me voilà déjà reparti pour entraîner les chiens car la course est dans 5 jours. Le temps est donc compté pour mettre les chiens en jambe (surtout au regard de la saison en France) et aucun ne se fait prier après toutes ces heures de route. 4 jours d’entraînement ont permis aux chiens de s’acclimater et pour moi de vérifier la santé physique de chacun. Petit coup de blues quand à l’issue des entraînements, la veille du départ, il a fallu en « disqualifier » 2 pour soucis de santé : Zuma pour une vieille crevasse qui s’est ré-ouverte et Gena pour une boiterie à la patte avant droite (la même pathologie que lors de la Grande Odyssée). Les chiens enclenchant juste après avec 1 mois et demi de travail, il est impossible de prendre des risques, même avec des lésions qui semblent bénignes.

      Le départ se fera donc à 10 chiens (catégorie illimitée) le 8 mars pour 3 jours de course en autonomie complète. Cette course de mi-distance à étape en montagne, en deux catégories (8 chiens et illimitée), compte 170 km dont les 2/3 hors pistes. Le ravitaillement des chiens n’étant pas assuré aux deux points de contrôle (inaccessibles), les mushers doivent emporter dans le traîneau la nourriture des chiens pour la totalité de la course, sans oublier le matériel obligatoire, soit un poids moyen de 140 kg par traîneau. Bien que beaucoup de nationalités européennes soient représentées, tous résident sur le territoire suédois. Seuls Bodil Baken (Norvégienne) et moi venions de l’étranger. Le hasard du sort a fait que je parte en premier, ce que j’ai considéré globalement comme un atout : au moins les chiens n’épuiseront pas leur énergie à voir les autres attelages partir et surtout ils ne commenceront pas par un rythme trop soutenu en voulant rattraper les autres.

       Les chiens sachant où ils allaient et connaissant déjà les particularités du parcours, ont parfaitement su gérer leur effort tout en se fixant une cadence tout à fait raisonnable. 3ème de ma catégorie (sur 5) à l’issue de la 1ère journée, j’ai confiance en leurs capacités. Je les sens sereins et surtout en forme. Le deuxième jour s’est passé sans surprise, excepté 500m avant l’arrivée où le mousqueton qui relie le traîneau à la ligne des chiens a cassé brutalement. Les chiens ont donc fini tous seuls, moi derrière à pousser le traîneau, heureusement en descente. Aucune incidence sur le classement puisque je passais à la seconde place de ma catégorie et 5ème au classement général. La troisième journée s’est déroulée sous un soleil superbe avec toutefois des températures un peu élevées pour les chiens. J’ai pu profiter pleinement de ce site merveilleux et toujours laisser les chiens faire leur travail en les aidant toutefois à chaque montée en courant à côté. 

        Bilan de la course très positif (cf classement à la fin de l’article) : 2ème en catégorie illimitée et 4ème du classement général. Les chiens ont non seulement eu la forme physique (ce qui était assez improbable vu les entraînements de cet hiver) mais surtout un très bon moral et une super motivation. Un atout indéniable était la bonne connaissance du territoire puisqu’il faut bien l’avouer, après La Couéou dans les hautes Pyrénées, ces montagnes sont leur second terrain de jeu qu’ils parcourent pendant plus d’un mois 1/2  par an tous les jours. Les chiens n’ont pas maigri, ni souffert des coussinets, ils ont été constants. Au regard du classement, et quand bien même je serais parti avec 12 chiens, je n’aurai pu qu’améliorer mon temps mais pas le classement. Je suis donc très content d’eux. Allez, même un peu fier. J’appréhendais sérieusement les mushers scandinaves qui avaient pu assurer un entraînement supérieur au regard de la qualité d’enneigement. Je connais le foncier, l’endurance et la motivation de mes chiens et j’avais confiance en eux, mais à ce point ! Ils me l’ont bien prouvé et rendu. Très belle expérience qu’ils m’ont fait vivre. Pour info, Bodil Bakken, 1ère de ma catégorie et du classement général, est une habituée des courses longue distance comme la Finnamrkslopet, Femund, … qu’elle a finie plusieurs fois.  Un des autres sérieux concurrents n’était autre que le handler de Peter Karlson (Lars Hoffman), un autre grand nom du mushing scandinave présent sur la GO 2006. 

       Ce que j’en retiens : le plus important est avant tout que chacun doit « faire sa course », sans se fier et se référer aux autres attelages car dans de telles conditions, tout peut très vite changer, s’inverser. Il ne faut donc pas pousser les chiens pour rattraper un concurrent, mais plutôt se donner et donner aux chiens les moyens pour que chacun apporte le meilleur et ensuite on analyse le résultat par rapport aux autres. J’ai également constaté une différence notable sur « l’entretien » porté aux chiens. Sur la Grande Odyssée, les chiens sont massés avant et après l’effort, sont graissés systématiquement aux coussinets… Sur cette course, seuls quelques chiens étaient bottinés. Pour autant, je ne peux prétendre que les chiens soient moins suivis, en moins bonne santé, avec des pathologies… Au contraire. J’ai en effet plus ressenti la notion d’équipage entre chiens et muscher, et non parfois la « mécanique canine à entretenir » pour une course. L’ambiance générale était très conviviale, détendue et modeste, avec des temps d’échanges en soirée, ce qui correspond bien à l’esprit « randonnée » de la course.

       Pour conclure, un grand merci à Dominique qui m’a procuré de la viande de poulet pour l’occasion, ce qui m’a incontestablement permis de garder les chiens en forme. 

       Et un dernier petit mot pour les parrains de Milou, Yéti, Gena et … Kiowa, la petite dernière parrainée (j’en parlerai dans un tout prochain article). Milou a fait toute la course en chien de tête, en doublon avec Kiowa. Très réceptif aux charmes féminins, il a donc donné le meilleur de lui-même : bonne forme physique, envie d’aller et de se faire plaisir, rien à dire. Yéti, le poids plume du groupe, s’est très bien défendue, même si dès fois le rythme en descente était un peu trop soutenu pour elle. Gena, nous l’avons dit plus haut, a été recalée au dernier moment pour boiterie et mise à l’arrêt, au chaud et sous médicament pendant 5 jours. Dommage, sa pugnacité aurait vraiment été un plus, mais sa guérison primait. Quand à Kiowa, sans surprise quand on la connaît : constante, qui donne un bon rythme à l’attelage en relançant régulièrement et surtout qui « sent » les vieilles pistes cachées par la neige fraîche ou le vent, ce qui aide dans ce type de course.

La course finie, je suis reparti pour trois jours de traîneau avec un couple d’amis pour effectuer un point de ravitaillement de nourritures des chiens à mi-parcours des circuits afin de les alléger en poids. C’est la première année que j’ai la possibilité de le faire et les retrouvailles avec l’esprit rando, les chiens ainsi que ces amis furent un vrai moment de plaisir.  

 

Resultat Vindelfjällslöpet 2007

Obegränsad klass

Plac.

Namn

Klubb

Dag 1

Dag 2

Dag 3

Hundar start/mål

Total tid

Diff.

1

Bodil Bakken

Skaun Hundeklubb

3.17.29

3.12.02

4.08.31

12/12

10.38.02


2

Francois Pagnoux *

Astrape

3.39.38

3.39.03

4.52.19

10/10

12.11.00

01:32:58

3

Lars-Eric Eliasson

Älvarnas Draghundklubb

3.47.17

3.39.49.

5.01.53

12/12

12.28.59

01:50:57

4

Lars Hoffman***

Skellefteå Draghundklubb

3.25.20

3.47.04 + 9 min

5.48.09

14/13

13.09.33

02:31:31

5

David Gustavsson

Älvarnas Draghundklubb

3.56.10

3.51.02.

5.31.47

10/10

13.18.59

02:40:57

Lire la suite

liste des participants à la VFL 07

17 Février 2007 , Rédigé par françois PAGNOUX Publié dans #courses 2007

Voici la liste des participants à la Vindelfjällslopet:

Je vais rencontrer Petter Karlsson qui était inscrit à la Grande Odyssée 2007 et qui a fait 20 ème à la Femundslopet 2007, il a également été champion d'Europe de mi-distance en 2005 et a gagné cette course en 1999. C'est donc incontestablement le favori et il donne le niveau très relevé de cette compétition.

Quand aux autres participants, je ne les connais pas,sauf Oliver Shroder qui court en classe randonnée. Mais sans aucun doute, ils vont être tous très compétitifs.

Pour notre Team, comme on dit chez nous "l'essentiel est de participer" car étant donné le manque de neige, notre niveau d'entraînement est vraiment très faible comparativement aux suédois qui peuvent entraîner leurs attelages à leur convenance.

Malgré le manque de préparation pour cette course, notre participation va permettre au team d'emmagasiner de l'expérience pour préparer les objectifs de l'hiver prochain.

Toutes ces expériences sont bénéfiques pour les chiens, pour notre matériel et pour tous ceux qui participent à nos randonnées, de la simple initiation dans les Pyrénées au séjour en autonomie dans les alpes scandinaves.

 

VFL_Silent_loggaADHK_logga


Deltagare Klass
Andreas Renöfält Begr
David Gustavsson Begr
Gregor Pachman Begr
Henrik Strömgren Begr
Lars Hoffmann Begr
Lasse Lundahl Begr
Maria Ekerhage Begr
Mårten Johansson Begr
Nadia Christoffersson Begr
Sören Uppsäll Begr




Bodil Bakken Öppen
Caisa Olsson Öppen
François Pagnoux Öppen
Huw Leonard Öppen
Jan-Erik Eliasson Öppen
Mathias Åkerström Öppen
Petter Karlsson Öppen
Gudrun Schröder Turklass
Oliver Schröder Turklass



The Silent Way


 

Lire la suite

Liste des chiens pour la VFL 07

12 Février 2007 , Rédigé par françois PAGNOUX Publié dans #courses 2007

Dogs for  Vindelfjallslopet 2007

 
To see details on a dog, select from the list below:

NameSexBornFatherMotherBreeder
buster
M   buster (mike HOLTZ) curry (monique BENE) francois PAGNOUX
dalavardo
M 2002 milou-2000 (dagueneau / kremer) curry (monique BENE) francois PAGNOUX
gena
F 2001 buster (mike HOLTZ) curry (monique BENE) francois PAGNOUX
jeff
M 2002 milou-2000 (dagueneau / kremer) curry (monique BENE) francois PAGNOUX
kiowa
F 2000     torsten (swerige) kohnert
milou
M 2000     dagueneau / kremer
peter
M 2000 FLEXVYA'S OSLO titou (francois PAGNOUX) philip SEGUIN
star
M 2001 buster (mike HOLTZ) curry (monique BENE) francois PAGNOUX
still
M 2001 buster (mike HOLTZ) curry (monique BENE) francois PAGNOUX
yéti
F 2002 milou-2000 (dagueneau / kremer) curry (monique BENE) francois PAGNOUX
zuma
M 2001 buster (mike HOLTZ) curry (monique BENE) francois PAGNOUX


Back to ALASKAN TEAM presentation page

Pages generated by Kennel Web SystemTM
Copyright© Dogtec, LLC 2002-2007
http://www.dogtec.com/kennel


Lire la suite

Vindelfjällslöpet 2007

12 Février 2007 , Rédigé par françois PAGNOUX Publié dans #courses 2007

Du 8 au 10 mars 2007, Alaskan Team va participer à la Vindelfjällslöpet

C'est une course en montagne très difficile avec un plateau très relevé des meilleurs mushers suédois pour cette distance.
Seul représentant français, le team fera le maximum pour bien figurer et donner une bonne image du mushing en France.

Älvarnas Draghundklubb

présente la
Vindelfjällslöpet 2007!
VFL 2001 Photo: Menno Huber
Extrait du site de la course
Historique
Une course unique, en millieu protégé : la reserve naturelle du Vindel. La Vindelfjällsloppet (VFL) a été une des coursesS les plus riche en suede. Aprés 5 années « d´hibernation », le club Älvarnas DHK, a décidé d’organiser la 12’eme VFL.
Notre ambition est de créer une course de moyenne distance en zone de montagne, dans un millieu exeptionnel, en toute securité, conviviale, qui puisse attirer, à la fois, l’élite et l’amateur, de toute l’Europe.
Nous espérons que la VFL puisse ouvrir notre sport pas seulement au sens « compétition » mais aussi à l’esprit « randonneur".
OÙ ?
Le depart et l’arrivée de la VFL se situent dans le petit village d’Ammarnäs en Laponie suédoise, au coeur de la réserve naturelle du Vindel. 2 nuits passées en montagne, à Bäverholmen et à Dalavardo.
Vindelfjällen


QUAND ?
Une course de 3 jours,  début Mars 2007. Réunion des participants le 7 Mars. Départ de la course le 8, arrivée le 10, pour la banquet et la remise des prix. Le 15 Mars départ de la Vindelälvsdraget, si vous êtes intéréssé ?

COMMENT ?
VFL est une course de moyenne distance dont le caractére rappelle les courses de distances. Total 160 à 180 km. La plupart des étapes (45 a 60 km) se passent sur des plateaux de montagne, qui peuvent être exposés à des vents trés violents en cas de tempête, ou d’intempéries empéchant le bon déroulement de la course. Il est prévu une alternative plus sûre, pour la seconde étape, qui passe donc à 80 km. Comme les courses de longue-distance, nous avons une liste d’équipement. La nourriture des chiens et des « mushers » sont transportés dans les traineaux. La qualité des pistes est entiérement dépandante des conditions méteo. Il est possible de laisser les chiens fatigués ou blessés à l’etape. Le dernier jour, l’ordre de départ sera inverse. Les équipages « randonnées » ne peuvent transporter les equipements, la nourriture des équipages « competitions ». Les nuits se passent en refuge, selon la capacité ou en tente les nuits en montagne. Une grande tente lapone sera proposée en cas de besoin. Les 16 premiers « inscrits » seront garantis une place en refuge à Dalovardo. La réservation en refuge à Bäverholmen se fait par les participants eux-mêmes tel. (suede) (0) 961- 23018. Les participants s’occupent eux-mêmes de leurs nourritures. Possibilité de manger à Bäverholmen. A l’étape, de la paille peut être fourni à tous les équipages.
Un veterinaire et un juge (reconnu pas la SDSF) suivront la course pendant les 3 jours. Un responsable du tracé et 3 fonctionnaires ouvriront les pistes à moto-neige. Par sécurite, un fonctionnaire à moto-neige fermera la piste après le dernier équipage.VFL sera divisée en 5 différentes classes :
Classes 8 et ouverte à la fois (C) classe et en race mélangée (A) classe plus classe randonnée pour les équipages apportants moins d’intérêt à la compétition. Tous ceux qui terminent la course se verront remettre une plaquette et un diplôme souvenir.

POURQUOI LA VFL?
Tous ceux qui ont participé à la VFL savent que ce n’est pas seulement une course difficile qui se déroule dans un millieu extraordinnaire, mais aussi et surtout une course conviviale, fraternelle même, où les équipages et nos chiens sont vraiment placés au centre. Si ces valeurs te touchent, alors la VFL 2007 est une course pour toi. Nous espérons attirer les « mushers » ayant moins d’experience, de conduite, en milleu « nature ». Dominque, Andreas et quelques autres partageront avec grand plaisir leur experience de conduite en montagne. Notre site ; www.alvarnas.se « Dompans tips » (les conseil de Dompan ») et de bonnes information souviens toi que les courses de distances sont autre chose que de la « vitesse »
« Ce n’est pas le plus rapide qui gagne, mais celui qui passe la ligne d’arrive en premier!»

Prends contact avec nous. Nous avons besoin de savoir quel est l’interesse de notre type de cours. 

Bienvenu !

Deroulement de la VFL 2007


Entre: le 8 et 10 mars
Distance de parcourt: 160-180 km.
Jour 1. Ammarnäs- Bäverholmen 52 km
Jour 2. Bäverholmen- Dalovardo, parcour de montagne ; 50 km. Alternative en cas de mauvais temps ; 80 km.
Jour 3. Dalovardo-Tärnasjön-Ammarnäs 60km
Des classes:
8 (A et C classe)
Ouverte (A et C classe)
Classe randonnee.
Hébergement:
Ammarnäs- www.ammarnasturism.com
Bäverholmen- (5 petits refuges+restaurant) place pour 30 personnes a reserver par tel. (suede) (0)96123018
Dalovardo- refuges avec 20 places, 70 SEK par personne.
Faute de place, nuits en tente personnelle, ou s’il y a demande en grande tente laponne (kåta). Nous garantissons une place en refuge pour les premiers inscrits a Dalovardo. Prends contact avec nous si tu as besoin d’aide pour ton logis.
Securite: Les organisateurs sont disponibles pour vous conseiller sur l’equipment, et la securite en montagne. 5 moto-neige dont 1 fonctionnant comme « voiture balaie » assueront le bon deroulement de la course.
Les participants doivent pouvoir assurer leur propre securite et avoir assez d’experiences pour pouvoir participer sans risque pour eux-meme et leurs attelages. Si besoin prends contact avec les organisateurs et notre site.
Inscription: Environ 2000 corronnes en « competione » et environ 1700 corronnes en « randonnee ». Le banquet est inclus dans le prix. Le cout des inscriptions sera definitif au mois d’octobre. L’inscription est enregistree quand le virement bancaire sera enregistre sur le compte du club. Bg. konto : 5660-8284
En cas de retrait, 75% de la somme sera remboursee sur certificat veterinaire en cas d’annucation de la course le remboursement se fera 100%.
Dates d’inscription: Entre le 1 novembre 2006 et le 10 janvier 2007.
Des blanquettes d’inscriptions seront disponibles sur notre site au mois d’octobre.
Obs: Dernier jour d’inscription le 10 janvier 2007.


Equipe des responsables de la course

President du comite competion: Andreas Renöfält, andreas.renofalt@sgs.com
tel. (+46) 703757588
Responsable de piste: Åke Wikström (responsable et vicepresident 1991-2001 de la VFL)
Juge: Lena Hammarberg
Veterinaire: Mia Forsgren, veteriaire a Lycksele
Équipement obligatoire
Carte FJÄLLKARTA BD16
Boussole
Pelle a neige
Tente ou sac a vent
Sac de couchage hivernal
Matelas (néoprène ou gonflable)
Nourriture pour le musher
Vêtements de rechange
Lampe frontale
Cuisine, réchaud, ayant assez de capacite pour rechauffer la nourriture des chiens.
thermos.
couverts
Trousse de secours
Nourriture pour les chiens
Nourriture d’appoint pour les chiens (500gr de croquettes par chien)
Harnais de rechange
Stake-out
Chaines, câbles pour les chiens hors-course
Bottines pour les chiens (4 par chien)

L équipement est contrôlé à l’arrivée


Lire la suite

Fin de la GO

17 Janvier 2007 , Rédigé par françois PAGNOUX Publié dans #courses 2007

Désolé, nous n'avons pu alimenter le blog comme souhaité, d''une part parce qu'il n'y avait pas de connexion Internet et d'autre part, parce que le rythme de ces trois jours était tellement soutenu que les heures nous ont manqué.
Vous avez tous pu voir sur le site de la GO le classement et par conséquence ma piètre performance. Bien que déçu parce que je n'ai pas réussi à mettre à profit toutes ces heures d'entraînement, je reviens avec une somme d'informations et de détails techniques qui me profiteront à l'avenir  si je renouvelle l'expérience.


En voici un bilan sous trois aspects : le déroulement de la course,  les enseignements tirés et les retours de mes pairs.


La course s'est donc réalisée en deux étapes dont la première sur deux jours avec des conditions de neige très difficiles. Les pistes étaient soient très dures (glacées), soit trop molles, ce qui ne fait pas le bonheur des chiens puisque ça leur abîme particulièrement les poignets et les coussinets.


La première journée s'est faite principalement de nuit et malgré quelques soucis (Maverick et Gena n'ont pas réussi à éliminer l'eau absorbée avant le départ et ont ralenti le rythme de l'attelage d'où des changements de chiens en cours et donc une perte de temps), j'ai appris sur le bivouac du soir au Mont Cenis par Nicolas Vanier que j'étais 5ème ; à mon très grand étonnement puisque de mon point de vue, je n'avais pas avancé.


La seconde journée s'est faite de jour, en pleine chaleur. Et là, coup de barre et surtout second enseignement : Tiger, un weel, a craqué au bout de 35 kms et a fait une crise de tétanie en pleine descente sur une piste glacée. Le temps de calmer le chien et de le charger dans le traîneau, j'avais perdu plus d'une demie heure. Inquiet par l'état de santé du chien, j'ai pris le parti d'écourter le parcours et de rentrer à la base polaire, sachant très bien que la course était désormais jouée. En effet, une pénalité de temps (1h46) m'a alors été fixée, ce qui en général relègue les attelages en fin de classement. La saison des chiens étant longues, je n'ai pas voulu prendre de risque pour la santé de Tiger en continuant.  Bien que selon les vétérinaires, Tiger aurait manqué de magnésium, j''ai fait l'erreur de prendre un chien un peu trop lourd pour ce type de course et je le paie cash. Tiger s'est toutefois offert le luxe de redescendre en motoneige et le reste de l'attelage de nuit sur des pistes gelées (un peu chaud quand même puisque ma lampe frontale ne portait plus assez loin).


La grande particularité du 3ème jour (2ème étape) résidait sur le départ en Mass Start : un départ où tous les attelages partent alignés en même temps. Après une longue discussion  et préparation le soir sur la stratégie à aborder pour bien se placer dans les premières minutes, j'ai fait un départ que mon handler ne cesse de me répéter « merveilleux et parfait ». Je suis donc passé 2ème sur le retour de boucle du départ mais mes chiens étant avant tout des chiens de randonnée, ils ont été très vite
rattrapés par  des attelages plus rapides pour ce type de relief relativement plat. J'ai donc fait le reste du parcours à leur rythme, un rythme toutefois moins soutenu qu'aux entraînements ce que je n'arrive pas encore à expliquer, hormis les problèmes de poignets, de crevasses et d'ampoules.

Les enseignements à en tirer sont multiples : une ligne de trait trop légère et donc trop souple ce qui a provoqué pas mal de « nœuds » et donc une perte de temps ; un chien trop lourd (pas au-dessus 32 kgs) ; une très grande vigilance sur le choix des chiens pour chaque étape ; des soins particuliers avant chaque départ et à l'arrivée pour chaque chien (coussinets, massages, hydratation, …)

Un regret toutefois, très partagé tant par bon nombre d'attelage que par le staff : la configuration de la course n'a pas permis aux chiens entraînés sur de forts dénivelés de se révéler à leur juste niveau.

Deux grands coups de chapeau :
- à l'organisation (le staff, les bénévoles et le 13ème Bataillon de Chasseurs Alpins qui s'en sont vus de toutes les couleurs pour nous assurer des pistes avec un maximum de sécurité. Et au regard de l'enneigement, ce n'était pas une mince affaire
 - à l'équipe vétérinaire, extrêmement compétent, toujours disponible et accessible.

Une grande satisfaction par l'ambiance sur la course : aucune rivalité, ni tension n'existait  entre les équipages tant durant les épreuves qu'au repos, bien au contraire. Chacun n'a pas hésité à donner un coup de main sur un passage difficile, un conseil,  Ambiance conviviale, sereine, très loin d'une atmosphère de compétition.


Une autre satisfaction, et mon handler insiste pour que je le précise, ce sont les encouragements que j'ai reçu durant cette course :
- par l'équipe vétérinaire qui a trouvé les chiens avec un fort potentiel, un bon cardiaque et un bon compromis huskies/alaskan pour la morphologie et la robe (toutes les portées de ces chiens ont été faites à la maison)
- par mes pairs qui m'ont fait part de leur ressenti sur ma prestation : chiens qui relancent bien et souvent, installation du bivouac (ça, c'est mon côté rando qui ressort) ...

En conclusion, et malgré mon piètre résultat, cette course m'a permis de me mesurer à des pointures internationales, d'apprendre une multitude de choses qui me serviront inévitablement dans ma profession mais surtout pour la Finnmarkslopet dans un mois et demi.
 
Je regrette de ne pas avoir pris plus de plaisir avec les chiens compte tenu du parcours et de la qualité de neige et surtout de ne pas avoir pu faire rêver les enfants des écoles en leur apportant une belle place, mais c'est le sport. On ne réussi jamais au premier coup. Il faut nombre  d'enseignements et d'expériences avant, et surtout ne pas vouloir une place au détriment des chiens. J'ai besoin d'eux pour bien plus qu'une course ; pour continuer à rêver et parcourir de merveilleux paysages en Norvège et en Suède d'ici peu.

Lire la suite

Derniers entrainements avant le trophée GO

10 Janvier 2007 , Rédigé par françois PAGNOUX Publié dans #courses 2007

La neige en montagne s'étant transformée en glace, je n'avais plus aucun site intéressant pour entraîner les chiens depuis presque une semaine. J'ai donc été entraîner dans les Landes... en plein mois de janvier : le comble pour un musher pyrénéen. Et l e pire, c'est que là aussi, j'ai été limité par les températures : 11° au lever du jour.

Nous partons pour être sur le site du départ de la course vendredi matin, comme prévu. Le blog continuera à être alimenté pendant ces jours. Vous pourrez donc me suivre au jour le jour. Je remercie encore tout le monde pour leur soutien que vous m'avez témoignez et vais essayer de faire rêver un peu les enfants qui nous suivent .

Lire la suite

Devinette

7 Janvier 2007 , Rédigé par françois PAGNOUX Publié dans #courses 2007

Voici une devinette:

Question:

Quel est Le comble pour un musher de montagne?

 

Réponse:

Partir entraîner ses chiens dans les forêts des landes en plein mois de janvier.

Lire la suite

Mauvaise surprise

5 Janvier 2007 , Rédigé par françois PAGNOUX Publié dans #courses 2007

 

Mauvaise surprise ce matin en voulant entraîner les chiens. Il a plu légèrement ces derniers jours et ce matin, c'est la misère : piste verglacée et déneigée.
Donc impossible d'entraîner les chiens au quad ou en traîneau.
Cela fait 1 mois qu'il n'a pas neigé et on n'a pas vu ça depuis au moins 15 ans.
Finalement, j'ai lâché tous les chiens et j'ai opté pour un entraînement en libre.
Finalement ,c'était super. Il suffit de voir leurs bouilles sur les photos pour se rendre compte de leur bonheur.

PS: la neige est annoncée pour mercredi 10 janvier

 

 

Lire la suite
1 2 3 > >>