Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ALASKAN TEAM : RANDO CHIENS DE TRAINEAU PYRENEES ET RAIDS EN SUEDE

Préparation des pattes avant le trophée UMES

9 Janvier 2013 , Rédigé par françois PAGNOUX Publié dans #trophée UMES

"Pas de pattes , pas de chiens" : c'est le proverbe le plus connu dans le monde du mushing.

 

 Chaque jour en haute saison et plus particulièrement avant et pendant une compétition, il est primordial de contrôler l'état des pattes des chiens de traîneau.

  Il est en effet commun de rencontrer des problêmes de "dermites interdigitées" c'est a dire des inflamations des espaces interdigités.

  Avec la sudation unique chez le chien au niveau des espaces interdigités, l'accumulation de neige ou de glace forme des boules appelées "snow -balls" et, avec les frottements répétés sur le sol, il se forme une inflamation puis la perte des poils protecteurs et enfin la formation de plaies longues à cicatriser pouvant aller jusqu'à linfection.

  Pour éviter d'en arriver là, il est important en début de saison de couper les poils des chiens dès que l'on passe sur neige et de couper régulièrement les ongles.

  Dès la première apparition de snow-balls il faut mettre des botines pour protéger les chiens et ne pas agraver le processus.

  Si les dermites s'installent, il faut appliquer une pomade cicatrisante et antiseptique 2 fois par jour puis mettre les bottines. S'il y a infection, il faut alors donner des antibiotiques.

 

  Une alimentation riche en lipides est très importante ainsi qu'en vitamina A et en Zinc.

  Tous les chiens ne sont pas égaux devant ce phénomène d'où une sélection des chiens avec des bonnes pattes. L'entraînement et l'état du terrain permettront également d'améliorer la résistance des coussinets. 

 

  Sans verser dans l'extrème, j'ajouterais qu'il faut habituer les chiens à courrir malgré une douleur (dans la limite du supportable) pour leur forger le mental. Pour en avoir fait moi-même l'expérience sur les courses en montagne notamment "l'Ultra Trail Grand Raid des Pyrénées" en 2010 où j'ai parcourru 160 km avec des ampoules au talon et l'an dernier lors de notre victoire sur le GRP 240 j'ai fait également 150 km avec des lésions bien pire que celles des chiens. Cela se soigne assez bien en y consacrant du temps et ne laisse pas de lésions chroniques.

Certains jeunes que je présente sur le Trophée ont les pattes fragiles et rencontrent ce problême. Je passe donc  beaucoup de temps en ce momment  pour qu'ils aient de belles et bonnes papattes pour dimanche prochain, première étape du trophée au départ de "Les Carroz"

 

  De mon côté, suite à ma chute, ma cuisse est toujours très douloureuse mais je pense que ça devrai aller mieux d'ici vendredi soir. A suivre

1.JPG

Lésion dermique très avancée sur Jervy il y a quelques années


Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article