Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ALASKAN TEAM : RANDO CHIENS DE TRAINEAU PYRENEES ET RAIDS EN SUEDE

La Voie Royale

26 Mars 2011 , Rédigé par françois PAGNOUX Publié dans #saison 2011

LacLe 1er séjour sur la Voie Royale a duré 10 jours et nous avons parcouru pas moins de 450 kms. Après un premier jour sous une tempête avec des rafales à 100kms/h, nous avons par la suite bénéficié d’un temps plutôt clément, ce qui nous a permis de profiter des paysages somptueux. Plutôt qu’un jour de repos prévu initialement, nous avons opté pour deux petites étapes de 20 à 25 kms, les autres allants de 40 à 75 kms. A cette saison, nous n’avons croisé personne, excepté quelques rares pécheurs sur les lacs, au loin.

 

Nous avons traversé le Parc National du Pieljekeise, longé celui du Sarek et traversé des fjalls, ces fameux plateaux désertiques d’une beauté à couper le souffle. Ces immensités sont telles que les photos ne peuvent traduire ce que vous voyez et ressentez, et votre mémoire ne peut fixer ces paysages aux proportions totalement démesurées. Sarek

 

Bien que l’organisation de ce séjour soit quelque peu complexe puisqu’il faut organiser un point de ravitaillement et les pistes peuvent être aléatoires à cette saison, c’est un séjour qui laisse des traces. « Faire la Voie Royale » est déjà quelque chose d’extraordinaire et de mythique pour un suédois, un symbole ; alors l’hiver, en traineau, imaginez plutôt.

Mieux encore, la faire avec des clients qui sont devenus des amis est la cerise sur le gâteau. Sylvie et Brian, les malchanceux de l’an dernier à cause du volcan islandais, étaient de la partie.

Pour changer un peu, je leur ai demandé s’ils pouvaient vous raconter leur expérience, leurs ressentis, bref un petit récit de voyage sur le vif. Ce devrait être sympa de voir l’autre côté. Alors, guettez le prochain article !

 

Un grand merci à mon handler suédois, j’ai nommé Pablo, sans qui ce séjour deviendrait  très compliqué. J’en profite pour leur souhaiter, à lui et Lisa, tout plein de bonheur avec l’arrivée de leur petit bout dans les semaines à venir.

 

Pour le second séjour que je viens de finir aujourd'hui, le mauvais temps a quelque peu modifié nos projets. J'ai dû raccourcir les étapes et nous sommes restés bloqué une journée à Tarnasjon. A priori, l'Amundsen Race (la course que j'ai faite l'an passé) a également dû être considérablement  modifiée, toujours en raison de ce gros mauvais temps qui rend l'accès en montagne problématique. 

 

Saltoluokta

falls

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article