Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ALASKAN TEAM : RANDO CHIENS DE TRAINEAU PYRENEES ET RAIDS EN SUEDE

Bernadotte, un suédois pourtant bien de chez nous !

18 Septembre 2010 , Rédigé par françois PAGNOUX Publié dans #autres activités

images[1]Il y a 200 ans, Bernadotte était élu au trône de Suède.

 

Mais qui est donc cet illustre inconnu me diriez-vous ? Et pourquoi vous parler de ce Bernadotte ? Tout simplement parce que Bernadotte était un « gars de chez nous » comme on dit, qu’il est parti pour la Suède il y a près de deux siècles et a influer sur le cours de l’histoire et le « rapprochement » de la Suède et la France. Alors, évidemment, je ne peux que faire un petit clin d’œil à ce personnage hors du commun au destin exceptionnel.

 

Né le 26 janvier 1763 à Pau (département voisin), Jean-Baptiste Bernadotte est proclamé prince héritier de la couronne suédoise en 1810 et  accède au trône de Suède et de Norvège en 1818 sous le nom de Charles XIV Jean, après la mort de Charles VIII disparu sans héritier.

 

C'est ce destin hors norme que Pau va fêter royalement cet automne. La Suède va être célébrée au travers un programme fortement culturel, autour de l'art contemporain suédois et des facettes modernes et actuelles du pays d'adoption de Bernadotte.

 

Le musée Bernadotte, maison natale du modeste sous-officier des armées napoléoniennes devenu quelques décennies plus tard roi de Suède, accueillera une partie de ces évènements culturels qui porteront haut les couleurs du pays nordique.

 

Pau aura également l'honneur de recevoir la visite de la Princesse Victoria, héritière du trône de Suède et descendante de Jean-Baptiste Bernadotte, le 28 septembre 2010.

 

 

A cette occasion, je me suis amusé à interroger mes amis de Suède pour savoir comment était perçu Bernadotte (et si on se souvenait de lui !) et la famille royale.

                Surprise : Bernadotte, qui du côté des Bonapartistes pouvait être considéré comme un traitre car il a participé à la bataille de Leipzig contre Napoléon, est considéré aux yeux des suédois avec beaucoup de respect parce qu’il est celui qui leur a permis de vivre en paix depuis 196 ans.

                Quant à la famille royale, je resterai bref mais les quelques 8,5 millions d’euros par an que coûte leur règne en fastes divers et variés fait dire à la population qu’ils devraient être plus discrets. Mais ce qui semble affecter plus encore les suédois est la proximité de la famille royale avec les pouvoirs nazis durant la seconde guerre mondiale. En efet, les grands parents maternels de la princesse Victoria (d’origine allemande) étaient des supporters actifs du régime nazi et ont du fuir au Brésil à la chute du III Reich. Bien que ses descendants ne soient pas responsables, il n’en demeure pas moins qu’aucun membre de la famille actuelle ne porte un regard critique sur cette période de l’histoire. Bien qu’ils soient appréciés, ce point semble ternir quelque peu leur image.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article