Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
ALASKAN TEAM : RANDO CHIENS DE TRAINEAU PYRENEES ET RAIDS EN SUEDE

entraînement Quad : avec ou sans moteur ?

23 Janvier 2012 , Rédigé par françois PAGNOUX Publié dans #Courses 2012

        Il y a un mois, j’ai lancé un sondage sur l’utilisation du moteur du quad lors des entrainements et surtout les raisons sur lesquelles s’appuyait ce choix.

        Je m’interrogeais alors sur la pertinence de mes entrainements en vue des courses et mon choix de ne pas utiliser le moteur. Comme j’entraine seul au quotidien, le doute s’immisce toujours au fil du temps sur la qualité des entrainements pour une telle préparation. Je pense toutefois avoir eu une réponse à ma question sur le Trophée Grande Odyssée.

 

quadpayole.jpg     

  Certains mushers utilisent le moteur pour mieux gérer l’effort du chien et le maintenir à une vitesse constante. Pour ma part, j’ai toujours pensé que cette méthode pouvait masquer le potentiel des chiens, voire parfois l’annuler. En effet, comment savoir à quelle vitesse vont spontanément et naturellement vos chiens en côte, tout en tenant la distance ? Comment développer la pugnacité d’un chien s’il sait une aide possible ? Pourquoi ne pas laisser les chiens choisir eux-mêmes leurs propres rythmes ?

      Par expérience, je sais que mes chiens (une ligne de 14) peuvent faire  1000m de dénivelé positif en 30mn à une vitesse moyenne quasi constante. Mais je ne le sais que parce que je ne leur ai jamais mis le moteur et qu’ils se sont d’eux-mêmes fixés cette vitesse au prix d’efforts croissants pour en arriver à la stabiliser sur cette constance. De moi-même, n’aurais-je pas fixé  une vitesse supérieure ce qui ne les auraient pas fait travailler pareil, ni au niveau mental et encore moins physiquement. De plus, cette vitesse progresse au fil des entrainements.

 

      Ce qui me fait dire aujourd’hui que je n’étais pas dans l’erreur, c’est que les chiens ont eu une « prestation » remarquable sur les dénivelés positifs du Trophée Grande Odyssée. Ils ont été les meilleurs grimpeurs de ce trophée. Personne ne m’a doublé, ni même rattrapé en côte. Je mettais même un point d’honneur à distancer les autres mushers du Trophée précisémment sur ce type de profil. Ils ont été très réguliers, puissants et infaillibles.

      Mon point faible a plutôt été les descentes sur lesquelles les chiens les plus lourds ont eu de grosses difficultés. Ils tapaient trop fort et se provoquaient des contractures aux épaules et aux poignets avant.  Il y a bien sûr quelque chose à travailler et peut-être bien en quad justement. Car même en descente, je ne mets pas le moteur et les freinent de surcroît. Je les ralentis peut-être trop au point qu’ils ne sont pas habitués à dévaler des pentes à une vitesse effrénée. A suivre.

 

      Je pense donc maintenir le cap ainsi et continuer à entrainer sans moteur, en tout cas en côte.  

Lire la suite

2ème au Trophée Grande Odyssée 2012

16 Janvier 2012 , Rédigé par françois PAGNOUX Publié dans #Courses 2012

TGO-2012-1.jpg   

      Basé sur le site de l’Espace Diamant Megève (et non sur la Haute Maurienne comme précédemment), nous avons pris le départ de la 1èreétape du Trophée Grande Odyssée ce mercredi après-midi à Prat Sur Arly. Comme d’habitude, j’ai tiré le numéro tant redouté de tous, le numéro 1 soit le premier à se présenter sur la ligne de départ. Personne n’aime cette place car les chiens servent de lièvre, se font doubler sans arrêt ce qui peut d’une part les démotiver mais surtout les forcer à adopter une vitesse qui ne leur convient pas pour maintenir les distances.

 

 Sous un ciel splendide, une neige exceptionnelle mais des températures un peu élevées pour les chiens, nous prenons ce 1erdépart pour 60 kms dont 2800m de dénivelés positifs. Contre toute attente, aucun attelage ne me rattrape au point où je me demande parfois si je suis sur la bonne piste. Les chiens vont à leur rythme, la piste est superbe, bien préparée et très large. Nous prenons tous du plaisir sans personne à l’horizon sauf Minky et Bjorn qui n’aiment pas les descentes rapides. Je finis cette première étape le premier, sans m’être fait doubler, à notre rythme, seul. Vous l’aurez compris : que du bonheur.

Marc, qui est parti 2 mn plus tard, me talonne toutefois à 30 secondes ce qui lui confère la première place. Je me réjouis de pouvoir me « disputer » ce podium avec lui car c’est une connaissance que j’apprécie vraiment en tant que personne et avec ses chiens. Je dois toutefois me résigner à mettre au repos Minky (qui a fait pas loin de 30 kms dans le traineau) et Bjorn pour le reste des grandes étapes. Verdict : trop lourds sur les descentes ce qui occasionne des blessures aux poignets et aux épaules. Ils sont bons pour les massages de ces muscles plus que contractés. Les autres sont en forme et trois nouveaux prendront la relève demain.

 

Après un réveil à 5h pour soigner les chiens (nourriture, hydratation et massages), nous partons en convoi pour Les Saisies. Départ prévu à 9h pour une configuration de course et des conditions climatiques similaires à la veille. Et voilà que le même problème se reproduit mais avec cette fois-ci Ayrton. Je passe donc mon temps à le charger dans le traineau en descente car il appréhende trop et freine au point de se faire trainer et à le remettre à l’attelage en côte. Une perte de temps considérable mais pas d’autre alternative. Ces murs l’impressionnent. Marc qui me croise dans chaque descente et que je redouble dans chaque côte me dit sans cesse avec son accent suisse « t’es embêêté avec ce chiennn ». Je finis donc « laborieusement » 3ème de cette étape et j’apprendrai plus tard dans la soirée que Singi doit être retirée pour une entorse à la cheville. Après un plus fin examen le lendemain, il ne s’agira finalement que de deux contractures intenses aux poignets et épaules. Plus de peur que de mal !

En soirée a lieu le Chalenge de Megève. Ca ne réjouit personne du Trophée car aucune prime n’est attribuée à l’inverse de la Grande Odyssée et cela sollicite inutilement les chiens, d’autant qu’il ne nous en reste que 7 pour le lendemain et qu’il faut se présenter sur la ligne avec 6 obligatoirement. Minky et Bjorn reprendrennent donc du service juste pour l'occasion. On se le fait tranquille puisque le chrono ne compte pas pour le reste de la course et les chiens se demandent pourquoi tant de cinéma pour … 6 malheureux kms !

 

A nouveau réveil à 5h pour le rituel matinal et un départ prévu à 9h30 de l’Altiport de Megève, dernière étape plus courte avec moins de dénivelé. Initialement prévue pour 50 kms et 2000m. +, un problème de balisage dont 8 des 9 concurrents ont été victimes nous raccourci la course à 40 kms et surtout nous occasionne à tous des pénalités. Seul Rémy Coste, qui est sur ses pistes puisqu’il exerce à Megève, emprunte la « bonne » piste. Evidement, cela aura des conséquences sur le classement de l’étape et le général mais la course, c’est aussi cela ! J’aurai toutefois préféré faire le vrai tracé car je pense sincèrement que même avec 7 chiens, je pouvais rivaliser avec ses chiens de chasse. Mais nous ne le saurons jamais !

 

Vous l’aurez compris, cette course très technique et intense sollicite particulièrement les articulations des chiens et génère de grosses contractures aux poignets et surtout aux épaules. Je dois vraisemblablement travailler un peu plus sur les descentes mais les gros chiens ne sont pas adaptés sur ces pistes extrêmement rapides et pentues.

Je suis toutefois très content et fier de mes chiens qui sont d’excellents grimpeurs. M’entrainant seul en mi et longue distance sur le secteur, je n’ai pas moyen de comparer leur progression au quotidien. La présentation sur ce type de course est donc toujours un moment d’incertitude surtout quand vous voyez les « typé chasse » investir le terrain.

            Je suis assez rassuré sur la qualité des entrainements réalisés en amont. Les blessures occasionnées sur le Trophée ne devant pas se reproduire sur la Finnmarkslopet car le relief et le mode de course sont radicalement différents, Minky et Bjorn seront présents sur la ligne de départ le 10 mars prochain en Norvège.

             Je félicite le staff de la L.G.O. pour l’organisation qui a été un sans-faute ; remercie Malin pour sa participation exceptionnelle sur le podium (fille de Mavas partie il y a 3 mois chez Sylvie et Brian et qui s'est prêtée à ce petit jeu de représentation avec un naturel déconcertant) ; et en profite pour tirer mon chapeau à Marc qui s’aligne sur les deux podiums des deux Trophées avec seulement 8 chiens. Bravo !

  

Composition des attelages (pour les parrains et marraines !)

1ère étape :

Stallo     Yervi TGO 0346

Singi      Mavas

Swan     Storm

Bjorn     Minky

 

2ème étape :

Stallo     Yervi

Singi      Salka    

Ayrton  Google

Swan     Storm

 

3ème étape :

Stallo     Yervi TGO 0279

Mavas 

Google Salka

Swan     Storm

 

Chalenge Megève

Stallo     Yervi

Salka     Mavas

Bjorn     Minky  

 

 

Lire la suite

Départ pour le TGO

10 Janvier 2012 , Rédigé par françois PAGNOUX Publié dans #Courses 2012

       Voilà, le départ pour le Trophée Grande Odyssée est pour ce soir. Nous roulerons de nuit avec une arrivée prévue pour 8 / 9 heures demain matin à Megève.

       Aura ensuite lieu en matinnée le contrôle vétérinaire, puis le meeting musher  et enfin la première étape à 14h. Celle-ci compte 60 kms et 2800m; de dénivellé, la plus "dure" des trois jours.

 

      Je pars finalement avec le Team au complet, soit 11 chiens. Ils semblent prêts, reste à voir ce que nous allons donner. J'ai confiance en eux, je sais qu'ils feront de leur mieux mais 2 ou 3 concurrents semblent sérieux.

 

      Je vous sais déjà nombreux à guetter la moindre info concernant notre évolution sur la course, c'est pourquoi j'enmène dans mes bagages mon ordinateur portable afin d'allimenter le blog régulièrement (si je trouve une connexion Wifi !).

 

google 

Lire la suite

La dépêche du midi

5 Janvier 2012 , Rédigé par françois PAGNOUX Publié dans #Courses 2012

Un nouvel article sur la dépêche du midi.

 

ça motive pour ma participation au trophée grande odyssée la semaine prochaine11, 12 et 13 janvier

 

Voir l'article ici: La dépêche du midi

 

http://static.ladepeche.fr/content/photo/biz/2012/01/05/201201052000_w350.jpg

Lire la suite

Snacking

3 Janvier 2012 , Rédigé par françois PAGNOUX Publié dans #Courses 2012

 

        Les préparatifs pour la Finnmark commencent déjà.

 2012 0278

        Après une première tentative l’an dernier, nous peaufinons la confection de nos « snacks maison » pour les chiens.     

       Sous forme de boudins, ceux-ci se composent cette année de 33% de sang de porc, de darnes de truite saumonée à hauteur de 58%, de graisse de canard à 8.5% et de levure de bière. Le boudin a l’inconvénient d’avoir les aliments partiellement cuits mais a le mérite de se conserver facilement. De plus, la production « maison » permet de maîtriser ce qu’il y a dedans.

 

 

       Je profite de cette occasion pour remercier la pisciculture « La Truite des Pyrénées » de Lau Balagnas dans les Hautes Pyrénées qui, depuis maintenant plus de 6 mois, m’approvisionne  en « déchet » de truites saumonées (chutes après découpe de queues, arêtes dorsales têtes et poissons entiers) de très bonne qualité (très charnu et très frais).

        Non seulement les chiens en raffolent bien plus que la viande et ils n’ont jamais été aussi grassouillets en période de travail, avec en plus un poil splendide. Une vraie réussite.

       Suite à une défection d’un fournisseur, ils m’ont également donné pas moins de 100 kg de superbes darnes que je réserve pour les snacks en brut ou en boudin.

 

      Merci au père de mon handler qui, depuis deux ans, s’attelle à cette tâche fastidieuse avec sérieux. 2012 0271

 

 

Lire la suite

Bonne année 2012

2 Janvier 2012 , Rédigé par françois PAGNOUX Publié dans #alaskan-team

ALASKAN TEAM et toute son équipe vous souhaitent

une bonne année 2012 ainsi qu'une bonne santé.

 


suede2011-s-b-voie-royale-170.JPG

Lire la suite