Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
ALASKAN TEAM : RANDO CHIENS DE TRAINEAU PYRENEES ET RAIDS EN SUEDE

L'Ammarfjallslopet 2010

10 Mars 2010 , Rédigé par françois PAGNOUX

    

    Après trois jours et trois nuits de route plutôt laborieuse, puisqu'autant nous avons réussi à devancer la tempête de quelques heures jusqu'en Suède, autant les 6 heures d'arrêt à Jonkkoping nous ont été fatales, nous nous sommes fait rattrapés si bien que nous avons fait les derniers 1 500kms avec le vent, sur et sous la neige à 60/80 kms/heure.

    Arrivés mardi matin aux aurores, nous avons pris nos repères dans la nouvelle cabane construite cet été et lâché les chiens dans leur nouvel enclos. Du bonheur de les voir enfin confortablement  installés avec 10 cm de foin dans les niches. Mercredi fut réservé à un entrainement de mise en jambe avant la course de vendredi.

   Nous nous sommes donc élancés vendredi matin pour trois jours de course à étapes, en étoile, au départ d'Ammarnas. Durant les deux premiers jours, 4 attelages, composés principalement d'Alaskan typés "chasse", ont dominé la course. Je me suis tenu honorablement à la 5ème position avec une moyenne de 14,7km/h et 13.7km/h.
    Surprise générale toutefois pour le 3ème jour où, malgré un chien en moins (Ayrton n'avait pas trop mangé la veille et avait une diarrhée intempestive), je suis arrivé 8 secondes derrière le 1er avec une moyenne de 16 km/h. J'avais effectivement trouvé que les chiens carburaient mieux que les deux jours précédents mais loin de deviner à ce point.
   Deux hypothèses peuvent être émises quant à ce résultat, la première étant à mon avis la plus juste. Les deux premiers jours, la neige étant très froide et le risque de snow-ball important, j'ai bottiné tous les chiens. Or, ils ne sont pas habitués à courir avec. Le dernier jour, la neige étant meilleur, je n'ai rien mis. Je pense qu'ils se sont sentis plus à l'aise, avec des appuis plus assurés et ils ont gagné en rapidité.
   La seconde hypothèse est que nous venions juste d'arriver en Suède. Les chiens n'ayant fait qu'un entrainement, n'avaient pas encore "pris la température", n'étaient pas encore "dans le bain". Les deux premières étapes ont contribué à l'acclimatation, ce qui leur a été profitable le lendemain.

    Voilà, même si cela n'a pas eu d'incidence sur le classement général - 5ème -, je suis toutefois content de cette dernière journée et m'interroge donc sur l'opportunité de mettre des bottines systématiquement sur l'Amundsen Race, si la neige est bonne.

    Concernant la course, la faible participation à cette édition peut remettre en cause son existence pour les années à venir, ce que je trouverai fort dommage car l'organisation y est parfaite, la mentalité et l'ambiance forts appréciables, le parcours sympa et varié. 

    Côté chien, je m'interroge encore sur un ou deux mais rien de précis. On verra. On ira doucement mais sûrement.


            Rendez-vous donc Vendredi 19 mars prochain à 18h sur la ligne de départ de l'Amundsen Race !



P.S. : Pas de photos pour cette fois-ci, je vous mettrai en ligne le petit film réalisé sur la ligne de départ à mon retour en mai.

Lire la suite