Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
ALASKAN TEAM : RANDO CHIENS DE TRAINEAU PYRENEES ET RAIDS EN SUEDE

Etape 3 TGO 08

29 Janvier 2008 , Rédigé par françois PAGNOUX

Encore une vidéo du passage entre Bessan et Bonneval. On me demande de  ne pas pousser les chiens car j'ai 25 mn d'avance.
La machine est lançée !  Pas la peine de les pousser, on  va  aller  encore plus vite sur la  fin  de course. Je vais doubler la moitié des concurrents de la Grande Odyssée et ratrapper  le quebecois  Christian DUSCHENE qui était partit 15 mn avant moi.
Très belle course. Dommage  que la remise des mini-prix ne soit pas à la hauteur !


tgo bessan
envoyé par pagnoux
Lire la suite

Musher et Berger

22 Janvier 2008 , Rédigé par françois PAGNOUX Publié dans #autres activités

     
Une journée hivernale bien remplie !
 

Après avoir accueilli les gens pour l’initiation au traîneau et avoir repus les chiens par un bon petit repas bien mérité, je descends au village d'Aragnouet pour nourrir un petit troupeau de 25 brebis. Car comme certains le savent déjà, je suis également berger à mes « heures perdues ».

Ce troupeau se trouve dans une grange isolée, sans eau ni électricité. Pour s’y rendre, il faut emprunter à pied un petit chemin en pente, souvent glissant quand il y a de la neige. Je les sors pendant une heure de leur bergerie bien chaude pour les emmener boire à la rivière (La Neste). De retour, je distribue le foin, à la frontale, dans les râteliers prévus à cet effet et les rentre à nouveau pour une nuit, loin des renards et du froid.

Seulement après, je remonte à mon camp de base pour dormir avec les chiens dans ma tente trappeur, chauffée au poêle à bois.

Le matin c'est un ami (Christian), qui travaille à la station de Piau Engaly, qui va les nourrir ainsi que les siennes, soit une cinquantaine de brebis au total, une quarantaine de chèvres pyrénéennes, plus les volailles, les lapins et les 4 chiens de troupeau.

 

Bien sûr, tout cela représente un travail quotidien conséquent pour tous les deux, mais nous le faisons aussi et surtout pour le plaisir d'avoir des animaux. Ce type de bête ne rapporte rien financièrement, mais quel plaisir de partir l'été en montagne et de contempler son troupeau entretenir les paysages de montagnes. Ca ne se sait pas, ne se voit pas mais nous sommes nombreux à avoir plusieurs activités, agricoles et touristiques.

C'est grâce à tous ces bergers pluriactifs que les vacanciers peuvent se promener sur des sentiers entretenus par le passage des animaux.


J'ai fait une petite vidéo d'1mn 50 pour vous montrer une partie du travail.
Cliquez sur le lien ci-dessous pour voir la vidéo.



lien vidéo berger :

http://www.dailymotion.com/video/x44v0d_berger_animals



Lire la suite

Le team à la TV

22 Janvier 2008 , Rédigé par françois PAGNOUX Publié dans #courses 2008

Vous risquez fort de voir ma pomme à la TV sur Direct 8, avec une belle blonde qui me harcelle de questions.
L' interview était interminable, j'étais congelé de rester sur place avant qu'ils finissent par être au point.


dimanche 27 janvier 2008 -  11h00
 
 

Elodie et Sandrine partent à La grande Odyssée Savoie Mont Blanc.

Premier épisode : 26 mn

Au cœur de cette course internationale de chiens de traîneaux, elles rencontreront les participants, les organisateurs et ces fabuleux chiens. Diffusé en deuxième partie d'émission, ce 26 mn est le premier épisode. Le second sera diffusé dimanche 3 février.

COMMENT RECEVOIR DIRECT 8

Direct 8 est accessible gratuitement via la TNT (canal 8)

le satellite (CanalSat et TPS - canal 38 / CanalSat Horizon - canal 16), le câble (Noos UPC France / Numéricâble - canal 28), l'ADSL (canal 8), la téléphonie 3G et sur Internet

Lire la suite

Victoire pour Black Pepper

17 Janvier 2008 , Rédigé par françois PAGNOUX Publié dans #courses 2008


normal-14-04-photo-Emilie-LE-TROADEC-site.jpg

Première victoire pour le team en hommage à Black Pepper, mon chef de meute décédé quelques jours avant le départ de la course.
Première marche du podium avec panache en devançant le second de plus d'une heure.
Le Trophée Grande Odyssée, course internationale en parallèle de la Grande Odyssée, accueillait 1 croate, 1 italien, 2 suisses, 1 espagnol et 4 français.
 
Dès le premier soir en arrivant au bivouac de la base polaire du Mont Cenis, je marque les esprits en arrivant avec 19 mn d'avance sur les 42 km et 2000m de dénivelé.
Après une nuit très courte, nous partons pour 50 km au lieu des 90 prévus, suite à une décision obscure des organisateurs.
Le lundi, après un départ en ligne où j'ai failli me faire surprendre par le suisse Ambroise EVEQUOZ, j'ai très vite distancé mes poursuivants. Les chiens ont avalé les 62 km rapidement en doublant même une 10aine de concurrents de la Grande Odyssée partis 15 mn avant.
Enfin, c'est sous les giboulées de neige que je franchis la ligne d'arrivée.
Les paysages somptueux de la Haute Maurienne m’ont permis de décompresser de l’attention et la concentration demandées à tous les instants.
Preuve de notre performance, je laisse à plus d'1h17mn le catalan Miguel Angel MARTINEZ, une référence dans le milieu car il a terminé plusieurs fois la Finmarkslopet et la Fenmudslopet.
 
Nous rentrons donc heureux : les chiens sont en super forme (aucun souci de santé, pas de blessures : rien) et ce malgré les 15 jours de travail non stop auparavant. Le lundi, j’ai droppé deux mâles contre deux petites femelles. Tintin avait une raideur musculaire et Style avait un coussinet légèrement irrité. Tous deux auraient été gêné dans les descentes et auraient dû freiner. J’ai donc opté pour du « sang neuf » : Yéti et Vindel. Gena et Milou ont, quant à eux, fait toute la course en tête, suivis en swing de Kiowa, puis Star, Jeff et Dalavardo qui ont tourné en wheel.
Inutile de dire que je suis très fier de mes chiens pour leur polyvalence et leur régularité. Alors que je ne les ai jamais sélectionné pour un travail précis (course, travail ou rando en Suède), ils sont capables d’évoluer en toutes situations avec sérénité et brio. Leur mental d’acier les fait avancer quelque soit le contexte, avec une motivation irréprochable. C’est ce que j’aime et respecte chez eux.
 
Les enseignements de l’an dernier m’ont permis d’optimiser la préparation et les entraînements et nous en récoltons aujourd’hui les fruits. Nous avons donc fêté ces trois jours de course le soir même avec trois autres mushers (Miguel Angel, Embroise et Christian) et leurs handlers. Miguel Angel a reçu pour la deuxième année consécutive le prix du musher le plus convivial. Lui et sa femme, Hélèna, le méritent très largement. Leurs légendaires gentillesses et leurs bonnes humeurs sont toujours aussi intactes et c’est un vrai plaisir que de les revoir sur cette course.
Enfin, un grand merci à mes 2 handleurs (Cécile et Jean) qui ont fait un travail énorme pour arriver à ce résultat. Ils auraient sans aucun doute remporté le prix du meilleur handler.

Nous allons maintenant préparer la Vindelfjallslopet en Suède, course de 170 kms sur 3 jours, au départ d'Ammarnas.
 

 
Classement Général
Rank
Musher
Temps total
Ecart sur 1er
1
PAGNOUX François
10:55:53
0:00:00
2
GODIN David
11:57:55
1:02:02
3
MARTINEZ Miquel-Angel
12:13:01
1:17:08
4
AUDETAT Sarah
14:02:26
3:06:33
5
EVEQUOZ Ambroise
14:32:21
3:36:28
6
PERLWITZ Christian
14:52:31
3:56:38
7
ZOBUNDZIJA Renato
19:18:51
 
8
BERBESSON Aurélien
21:15:24
 
9
RUFFA Tiziano
18:42:23
 
 
Lire la suite

HOMMAGE A BLACK PEPPER

8 Janvier 2008 , Rédigé par françois PAGNOUX Publié dans #alaskan-team

pagnoux-francois.JPG 
 
       Hier matin, Black Pepper est mort.
 
      Tous ceux qui sont venus faire du traîneau avec moi ont forcément entendu parlé de lui. J’y fais allusion tous les jours, deux fois par jour même ; et quand bien même il restait à la maison depuis maintenant deux ans.
       Pour cause, Black-Pepper (Pepper pour les intimes) était ni plus ni moins que mon meilleur chien de tête et le chef de meute, en plus d’être l’un de mes premiers chiens de traîneau. Tous ceux qui ont des attelages savent ce que cela veut dire. C’était MON chien.

       Dès son arrivée, il s’est imposé au sein de la meute comme chef incontesté et surtout incontestable. Gare à celui qui voulait prendre sa place car Pepper avait un petit défaut, il gardait sa dominance, non pas en se bagarrant mais en … coupant le bout des oreilles de ceux qui s’y frottait. C’est pourquoi il manque notamment les deux bouts d’oreilles à Jeff. C’était son empreinte.
       Au travail, il avait un feeling exceptionnel pour les traces, la bonne piste et surtout pour les dangers potentiels. Il ne s’est jamais trompé, n’a jamais failli à la tâche. Avec lui, j’étais en sécurité. Souvent, je n’avais même plus besoin de parler avec lui, il savait ; même dans des situations nouvelles. Je me surprenais à penser, dans certains contextes, que l’on pensait la même chose au même moment. On se connaissait parfaitement, lui et moi. 
      J’ai dû le mettre à l’arrêt il y a maintenant 3 ans pour une douleur au genou. L’opération qu’il a subit n’a pas suffit à le faire recourrir, juste à ce qu’il ai une retraite plus agréable. Je l’aurai souhaité plus longue. J’ai perdu sa sœur il y a trois mois, comme lui, durant son sommeil et je ne m’attendais pas à ce qu’il aille la rejoindre si vite. Je regrette de n’avoir pu lui consacrer plus de temps ces derniers jours, ayant travaillé sans interruption. Je suis rentré avant hier soir quand ma Laurence m’a annoncé qu’il n’allait pas fort. J'ai juste pu profité de lui la soirée. Hier matin, au réveil, il n’était plus. Une page énorme se tourne avec son départ, même s'il me reste toute sa descendance.  
 
       Beaucoup de mushers s'estiment heureux d'avoir pu connaitre cette complicité au moins une fois dans leur vie avec un de leurs chiens et j'ai eu cette chance grâce à lui.
       A la veille du Trophée Grande Odyssée, c’est un coup de blues. Les petits derniers de Kiowa sont mes espoirs mais Pepper était la mémoire, les fondations. Je partais sur le Trophée pour revivre cette expérience, revoir des connaissances, apprendre encore et toujours, sans objectif précis autre que ceux-là.
      Aujourd’hui, j'aimerai, ou du moins je vais essayer, de faire un petit quelque chose pour lui. En témoignage de notre histoire et du chemin parcouru ensemble, un dernier petit cadeau, lui faire un clin d’oeil. Lui qui se régalait de toutes nouvelles expériences, il aurait été fier de faire cette course avec moi.
      Je n'ai pas de super photo de lui à vous montrer. En voici quand même une avec sa soeur. Black Pepper en noir et Curry en blanc.

Samedi prochain, je vais courrir pour Black-Pepper !

        
Lire la suite

Deux "nouveaux" parrainages

8 Janvier 2008 , Rédigé par françois PAGNOUX Publié dans #partenaires et parainages

      Sylvie et Brayan, deux fidèles de Grenoble, viennent de renouveler, pour la seconde année consécutive, leur parrainage pour 2 chiens, Milou et Yéti. 
      Le moins que l'on puisse dire de ce couple qui mérite d'être connu de part leur gentillesse, c'est bien leur fidelité : d'une part pour leur choix envers les deux mêmes chiens que l'an dernier, d'autre part pour leur soutien puisqu'ils vont  venir me rendre visite sur le Trophée Grande Odyssée ce week-end, mais surtout envers Alaskan Team puisque l'on repart ensemble en Suède en avril prochain. 

      Des nouvelles de Yéti et Milou ! Eux aussi, fidèles à eux-mêmes : travail satisfaisant et en poids forme cette fois-ci.

      Côté préparation pour le Trophée : j'ai dû relâcher depuis quinze jours, les chiens travaillant tous les jours. Ils sont au repos à partir de cet après-midi. Heureusement, la préparation de l'automne et début d'hiver s'est passée dans de meilleures conditions que l'an dernier. 
      Nous partons donc, avec mes deux handlers, (Jeannot et Cécile : fidèles eux-aussi !) jeudi soir. Nous allons rouler toute la nuit pour être à Lanslebourg vendredi midi.

      Enfin, dernière nouvelle de santé. Vous vous souvenez peut-être de Tiger qui avait fait une crise l'an dernier sur le Trophée GO. Tiger est depuis ce jour épyleptique mais uniquement au travail. Surcharge, trop de pression ou cadence trop rapide !!! Qui sait !  J'ai essayé à plusieurs reprises sur des petites distances, histoire de le sortir un peu, mais son seuil critique se situe vers les 10 kms. Passée cette distance, il montre des signes de faiblesse (il relâche et titube) et si l'on insiste, c'est la crise. Il reste donc maintenant à la maison, s'ennuie sans les autres et pleure souvent dans la journée. J'espère ne plus jamais connaitre cette maladie sur d'autres chiens car c'est assez compliqué à gérer au quotidien dans une grosse meute.

    

Lire la suite

Bonne année 2008

5 Janvier 2008 , Rédigé par françois PAGNOUX

Bonne année 2008

Gott Nytt Ar 2008

 

Et surtout bonne santé pour tous

 

Pensez également à suivre le team de course pour le trophée grande odyssée

Départ le 12 janviers à val-cenis pour 3 jours de course avec bivouac au col du mont-cenis

Vous pourrez suivre la course par écran GPS sur le site de la course : http://www.grandeodyssee.com/index.php?option=com_wrapper&Itemid=145

 
Lire la suite