Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ALASKAN TEAM : RANDO CHIENS DE TRAINEAU PYRENEES ET RAIDS EN SUEDE

Kiowa est partie rejoindre Milou

23 Mai 2016 , Rédigé par françois PAGNOUX

Kiowa est partie rejoindre Milou

J’ai récupéré Kiowa à l’âge de 6 ans à un musher de Slusfors en Suède.

Je voulais une femelle pour faire une portée et mon choix s’est porté sur elle. Je ne l’ai jamais regretté, au contraire. Elle m’a de suite donné beaucoup de joie et de satisfaction. Au début, elle ne comprenait pas le français mais j’ai immédiatement sentie en elle une grande douceur et une confiance en la vie. Très vite, je l’ai testé en chienne de tête et même si elle avait cette fâcheuse manie de toujours tirer à gauche, elle sentait la bonne piste dans la poudreuse, surtout dans son pays natal.

De suite, elle nous a donné 7 beaux chiots (Yervi, Stallo, Minky, Bjorn, Singi, Sälka et Qilak) et j’ai vu en sa descendance mes rêves de longues distances prendre du sens. Avec elle, avec eux, tout devenait possible : des étapes plus longues et plus dures en Suède, des courses au long cours …

Kiowa, c’était aussi une maman patiente, attentionnée et attentive. Bien que les liens se fussent déliés avec le temps, elle regardait toujours ces « petits » avec cet immense amour. Chaque retrouvaille avec Sälka, sa fille qui ne vit pas au chenil, était un enchantement car, même 8 ans après, leur lien était intense et sincère comme je ne l’avais jamais vu auparavant.

Lorsque Kiowa n’était pas maman à surveiller de loin ses enfants, Kiowa voulait travailler, sans cesse, sans concession. Jusqu’à 14 ans, elle hurlait lorsqu'elle voyait un harnais pour partir ne serait-ce qu’en cani-rando.

Elle aurait eu 16 ans le 25 mai. Kiowa, à l’instar de Peper et Nile, a été une petite fée mise sur mon parcours pour le rendre lumineux, le remplir de cette amour qu’elle donnait sans relâche. Kiowa est morte une semaine après mon retour de Suède et lorsque je l’ai retrouvé, je me suis même demandé comment elle avait pu tenir jusque-là. Voilà que je me surprends aujourd’hui à me demander si elle ne m’attendait pas pour un dernier au-revoir !

Je ne vais pas dire que cela m’affecte plus que pour les autres car, à 16 ans, je savais qu’elle allait nous quitter très prochainement mais elle a tellement marqué un tournant dans la vie d’Alaskan Team que je lui en suis à jamais reconnaissant.

Sa présence bienveillante va nous manquer.

Kiowa avec Sälka et Singi à deux mois après un entrainement

Kiowa avec Sälka et Singi à deux mois après un entrainement

Kiowa est partie rejoindre Milou
Kiowa, avec sa fille Sälka, installées pour la nuit sur une peau de renne

Kiowa, avec sa fille Sälka, installées pour la nuit sur une peau de renne

Partager cet article

Repost 0